Triathlète-Attitude Index du Forum

Triathlète-Attitude
Forum sur le Triathlon permettant d'échanger sur ses entrainements, ses projets de courses, ses récits de courses et de faire partager son expérience----------------------------------- On peut venir qu'au Bar l'essentiel c'est d'aimer le sport!!!!!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 TRIATHLETE-ATTITUDE 
 
Isklar Norseman 2018
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> L'avant Course
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 619
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 13:57 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Du jour où Tof m'a rappelé que le tirage au sort avait été effectué pour l'attribution des dossards, je me suis promis de créer un post pour faire étalage de ma classe et ma puissance partager mon évolution dans cette aventure extra ordinaire dans laquelle je me suis embarqué, la chance du tirage au sort aidant.
Par manque de temps pour vraiment structurer le sujet, j'ai repoussé, repoussé, repoussé...un peu à l'image de ce qu'est mon immersion dans mon aventure Norseman.
 
Pourquoi suis-je si distant dans mon rapport avec cette épreuve ?
J'évoquais déjà, avec une pudeur sincère, une impression de ne pas forcément être à ma place parmi une "élite" triathlète et ce pour deux raisons  :
  • le critère de performance sportive pure : certains ne comprennent ou n'acceptent pas mon objectivité, je viens pour finir la course, probablement sur les dernières positions...pas pour le tshirt Noir.
  • le décalage quant à ma vision de la pratique du sport en général, et du triathlon plus spécifiquement, en comparaison avec l'image véhiculée et beaucoup de participants

Je n'ai ni raison, ni tort sur mes opinions, mais j'y suis attaché et j'ai un peu de mal, en dehors de ce forum et des gens avec qui je partage cela, à me retrouver dans ce qui se dit, avec le narcissisme exacerbé de certains dans le triathlon (et le sport plus généralement).
 
Pour soutenir mon propos, je prends pour exemple le groupe Facebook créé pour les participants au Norseman.
L'initiative de la Direction de course est plus que louable, basée sur l'échange, le partage d'informations sur la course, et la création d'une communauté de gens qui vont être confrontés à la même épreuve.
Et je me rends vite compte que je n'ai pas la même approche de l'aventure que certains, que je ne suis pas dans le moule des mecs qui mettent en avant leurs perfs, leur matos, leurs prépas etc...
Une fois sur place, on sera tous dans le même bateau (voire le même ferry) mais aujourd'hui, je ne me sens pas sur la même longueur d’ondes.
Peu importe quelque part, j'y vais pour vivre mon truc à moi, comme je l'ai toujours fait, et cette fois accompagné de mes amis, l'ouverture et l'assimilation aux autres n'est pas un pré requis à la réalisation de mon objectif, ni à mon épanouissement personnel.
J'en parle simplement pour souligner ce qui me sépare un peu des autres et pour que l'on n'interprète pas à tort mon manque de démonstration d'enthousiasme.
 
Une fois l'aspect psychologique exposé, le Norseman, c'est avant tout une foutue organisation personnelle, sur plusieurs dimensions.
 
Sur le plan logistique, comme toute épreuve ailleurs que chez soi, il faut penser au "comment y aller, où rester", à toute la logistique à mettre en place, à conjuguer avec la particularité géographique de l'épreuve, et y ajouter la dimension "accompagnants" : ça peut effrayer !
Niveau déplacement, c'est calé (ça aide de bosser dans le domaine de l'aérien), niveau hébergement c'est en cours, niveau location de voiture, en cours aussi : je ne suis pas stressé de nature, mais là, on va dire que tout roule peinard, je devrais être à l'abri d'une frayeur ou d'un stress exogène.
 
Sur le plan sportif, je ne vous apprendrai pas la nécessité d'une préparation soigneusement planifiée, parfaitement adaptée aux contraintes personnelles, voire même mise en avant par rapport au quotidien pour justement gommer ces contraintes.
De ce côté-là, je suis le vilain petit canard : je ne fais pas de cette épreuve LA chose la plus importante de ma vie, ça passe au 2d plan.
On peut en débattre infiniment, le constat est simple, je ne peux ni ne veux pas faire passer le sport avant tout le reste.
Donc je suis dans l'adaptation, voire le bidouillage...
Pour certains, je cours au désastre, mais j'ai à priori tout planifié dans mon esprit, et ça ne me semble pas si catastrophique sur le papier.
 
Pour un triathlon de cette envergure, il faut nager longtemps dans des conditions pas évidentes, rouler longtemps avec beaucoup de dénivelé dans des conditions pas évidentes, et se taper 42kms de course à pied dans des conditions pas évidentes.
Remplacez le "pas évidentes" par incertaines, capricieuses voire difficiles et vous verrez que de quelque chose de très dur, ça peut vite devenir infernal.
J'ai donc essayé d'être pragmatique et de mettre à contribution mon peu d'expérience dans le domaine pour dégager les 3 axes qui vont orienter le contenu et le déroulement de ma prépa
1.     Nager 4kms, je sais faire, être dans les temps je sais faire, nager en slip en Bretagne au printemps je sais faire...il faut désormais que j'ajoute le crawl à tout ça
2.     Je n'ai pas la place d'avoir un HT, pas la dispo pour beaucoup rouler en hiver...je vais devoir cravacher et partirai probablement avec un handicap sur le plan cycliste
3.     La CAP, je sais la préparer et je vais mettre à profit cette plus grande flexibilité pour compenser le manque de volume à vélo
Il faut pondérer tous ces facteurs par un élément important : le Norseman a lieu début Aout. 
Quand on parle d'entamer une saison de tri en Mai-Juin, là, ça me rajoute quand même 2 mois supplémentaires qui, selon moi, seront à même de gommer un peu mes handicaps cumulés.
 
 
Voilà donc le résultat de mes réflexions et le plan que je me suis fixé, tel que je l’applique jusqu’à présent :

  • apprentissage du crawl le plus tôt possible, travail technique sur les mois d’hiver avant de monter en puissance au printemps, avec un bain en Bretagne prévu en Avril puis plan d’eau de Torcy dès que possible
--> depuis décembre, je suis régulier à 2 séances de nat’ par semaine, pas beaucoup de volume, j’augmenterai une fois la technique acquise à je ne suis pas encore une sirène, je me sens très loin d’être capable de crawler 4kms, mais ça se met en place
  • entretien et développement du cardio avec 1 à 2 séances de CAP par semaine, de l’endurance sur une séance, de l’endurance avec du seuil sur une sortie plus longue
--> j’étais en moyenne à 1 sortie semaine en Février, je passe depuis Mars progressivement à 2, agrémentées d’un travail de renforcement musculaire
  • accumulation de kms à vélo dès que les beaux jours seront là et que mon agenda le permettra

--> je vais répéter le schëma mis en place pour mon Frenchman, c’est-à-dire me faire 1 à 2 jours avec vélo taf le matin, et sortie vélo après le taf, et si possible, 1 à 2 fois par mois 1 grosse grosse sortie
 


Au global, je sais à priori ce que je vais faire, je pense que c’est suffisamment sérieux pour m’assurer le minimum de perf auquel je suis habitué et pour mener à bien mon objectif.
Gros point à surveiller,la qualité de la récupération : je sens depuis un moment que je n’ai plus 20ans et que mes semaines bien chargées pèsent sur la condition physique…
Voilà voilà  Mr. Green


Dernière édition par Xiaozhu79 le Ven 23 Mar - 18:49 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Mar - 13:57 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 15:23 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

T'es un vrai bonze, c'est ce que je retiens. Ce sera certainement l'un de tes critères de réussite dans la mesure où tu es bien en adéquation avec tout ce que tu décris car la pression inutile que l'on peut se mettre en perdant de vue l’objectif initial qui est de se faire plaisir dans une pratique sportive est bien souvent un facteur de non réussite de ladite épreuve.


Voilà on attends la suite Okay  
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
Patrick C


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 3 259
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 16:36 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Très belle plume mon ami
Je t acompagnerai par la pensée
Et je crois très fort à ta réussite
Le mental fait soulever des montagnes Very Happy
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 272

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 18:00 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Là plutôt que les soulever vaudrait mieux les grimper Very Happy
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 167
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 22:33 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Râââââ, quel magnifique préambule! Vivement le CR!!! Mr. Green
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
Tof


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2015
Messages: 580

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 10:00 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Je te l'ai déjà dit Alex, ta participation n'est pas moins légitime que n'importe quelle autre. À la limite, si tu y allais en pur touriste, sans en avoir rien à foutre, là ce serait décevant. Mais il y a pour moi les deux ingrédients nécessaires : cette épreuve te fait une énorme envie, et tu te donnes les moyens d'aller au bout. Le fait que ces moyens soient limités ne change strictement rien. Tu as la tête froide et le cerveau monté à l'endroit, ça va le faire.

En tant que recalé par ta faute (bon, OK, pas que la tienne mais bon), je compte bien vivre l'aventure par procuration, et j'exige donc ici des nouvelles régulières de ta préparation. Cela va sans dire, tu as bien sûr interdiction absolue d'abandonner (hors fracture ouverte ou hypothermie sévère dûment constatée par un médecin de course) et obligation de rédiger un compte-rendu d'au moins 12000 signes. Enfin, je m'auto-attribue le statut de remplaçant officiel de ton accompagnant(e), s'il/elle venait à avoir un empêchement avant le départ. Peux-tu par ailleurs m'indiquer le trajet exact qu'il ou elle fait le matin et le soir pour aller et revenir du boulot, ainsi que ses horaires ? Merci !

Bon courage, veinard. Et vends-moi du rêve !
_________________
Tu sens la force s'emparer de ton petit corps chétif ?

https://www.t2area.com/cb-profile/870-christophe-fernandez.html


Revenir en haut
Toto la Ballerine


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 624
Localisation: Loire

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 09:29 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

genial !

Attends, je tire une chaise, je sors les pop corns et je m'installe ici. :-)

Ton envie seule légitimise ta participation et à partir du moment où ton objectif (finir) est à la fois annihilateur de pression ET réaliste, ça met toute les chance de ton côté. Tu n'est pas le seul à avoir une approche empirique de la discipline, et ça fait pas de toi un "sous-athlète" (même si certains trouducs l'insinueront à un moment ou à un autre)

Laisse parler et fait ton truc, prends ton pied et basta. Quoiqu'il arrive t'es sûr de vivre un grand truc, un truc fort et je t'envie pour ça . (Et je trouve ça Burné, aussi)

Ta prépa, c'est ta prépa, rien à dire là dessus. Il reste peut-être le paramètre "alimentaire" à poser à plat, puisque sur ce type de format ça doit quand même déterminer pas mal de choses.

Now Enjoy !!!
_________________
"Si tu gagnes, ne dis rien.
Si tu perds, encore moins"


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 619
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 10:54 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

@ Jay : bonze, bonze, on est pas loin du vieux sage Smile
Probablement qu'avec d'autres disponibilités ou priorités je penserais autrement (ou pas)...mais plutôt que de me prendre la tête avec ce que je n'ai pas, ne peux pas ou ne suis pas, je préfère profiter de ce que j'ai.
@Jay & Pat' : moi, si vous soulever les montagnes au moment où je suis au pied, ça me va aussi  Mr. Green


@Xabi : va falloir attendre un peu, mais yaura un CR...sauf si je me fais dessus le jour venu, là, promis, je disparais du forum couvert de honte  Shocked  


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 619
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 11:16 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

@ Tof : Comme tu le dis, je crois que le plus important c'est d'y aller avec sérieux. On a tous le droit (et pas forcément le choix du reste) d'être moins performant, il n'y a qu'un seul premier à une course, ça ne dévalorise pas le dernier pour autant, faut juste savoir respecter l'épreuve.
Quant aux moyens limités, si correctement appréhendés et organisés, ça devrait me mener au bout si tout se passe bien.
Je peux te fournir la liste des autres français qui sont eux aussi responsable de ta non séléction, ya ptet moyen de casser une rotule ou deux sur une course...
Sinon, sur mes 2 accompagnants, yen a un qui vit en Bretagne, pas facile à atteindre, et un autre qu'on croise un peu partout sur les courses et tri d'IDF, plus facile à trouver  Laughing
Et je te note sérieusement sur la waiting list au cas où.


Promis les copains, non seulement je fais des points réguliers sur la prépa, j'ai potentiellement des news sympas à ce sujet, mais aussi je vais partager mes réflexions sur cette aventure qui, l'heure d'été et les jours rallongés aidant, commence à m'émoustiller.
Merci encore pour les mots chaleureux, je peux vous assurer que ça fait toujours un bien fou quand on part sur des trucs comme ça, c'est aussi pour ça qu'on s'épanche un peu sur ce forum, pour le partage (je n'ai pas dit "on se penche" Pat', range ton truc!).


Revenir en haut
Luby


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 1 870

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 09:45 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Je te trouve vraiment courageux (ou fou?) de te lancer dans une telle aventure car je sais que tu jongles entre ton taf prenant et ta vie de famille qui compte beaucoup pour toi donc ça ne doit clairement pas être facile de préparer un tel challenge. Mais tu es déterminé et tu as un mental assez incroyable (c'est quoi que tu prends le matin au petit dej ?  Mort de Rire ) alors tu te feras peut être caca dessus au départ (ou pas, en tout cas si tu fais pipi dans la combi pense à Jérémy et moi  Mr. Green ) mais on a pas de doute sur le fait de lire un beau CR (de 15 pages archi romancé et passionné  Okay )

Revenir en haut
lowman


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 862
Localisation: franconville

MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 09:53 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

x79 je te suis tu donnes du rêve rien que d'avoir eu la chance d'être tiré au sort
et ta philosophie est sans doute la meilleur (à mon sens).


en tout cas le pipi dans la combi c'est obligatoire pour l'eau à 12... de toute façon ceux qui disent qu'ils ne font pas dedans c'est des menteur


Revenir en haut
seb_


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2017
Messages: 177
Localisation: 91

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 14:07 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Hâte de lire la suite  Okay
Bon courage pour la suite en tout cas!!


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 619
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 02:15 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

J-100, qu'est-ce que tu ressens ?
Voilà peu ou prou ce qu'un pote m'a dit hier, j'ai plutôt hésité sur la réponse...

Ces dernières semaines ont été assez chargées.
J'ai suivi avec attention quelques unes de vos aventures sportives, puis, happé par le travail, j'ai un peu décroché.
J'entame ma deuxième semaine de congés, et je prends enfin un peu de temps pour les copains du forum.

Alors qu'est-ce qu'on ressent à J-100 ? La pression ? La peur ? L'engouement ?
Moi, rien de tout ça mais plutôt une espèce de sérénité qui se propage au gré des entraînements.
Je vous rassure, je ne suis pas prêt de le gagner ce foutu Norseman, j'ai toujours encore les chocottes, mais physiquement parlant, je me sens terriblement bien.
Et je pense que le fait de voir ce que j'ai imaginé il y a quelques mois se mettre en place petit à petit n'est pas étranger à cet état de plénitude.

J'avais planifié quoi ? Ah oui, le fait de ne pas avoir de plan mais d'être pragmatique et ordonné.
D'abord, l'hiver, il fait moche et il fait froid, donc les bornes à vélo, pas possible, par contre, faut apprendre à nager.
Je vous avais fait part de mes progrès en crawl : 75m, puis 150m...puis 300m...puis 600m...des séances 100% crawl, et surtout, surtout, avoir eu enfin le déclic de ce foutu roulis du corps qui me permet de laisser mes bras tourner, d'avancer et de ne pas être carbonisé.
Bon, ok, 600m, ça ne fait pas 3800m...et puis l'eau va être TRÈS froide hein. D'ailleurs zéro espoir qu'elle soit plus chaude que 17degres : soit il ne fait pas beau, l'eau sera froide, soit, la physique etant implacable, il fait méga chaud, l'eau du glacier fond et alimente le fjord...d'eau très froide.
La semaine passée, j'étais dans les Pyrénées Orientales et en Catalogne, j'avais une combi avec moi, j'aurais pu, j'aurais dû aller nager...mais j'ai fait mon frileux.
Qu'à cela ne tienne, je suis cette semaine en Bretagne, mer à 13degres, ya plus qu'a !
Et bien vous savez quoi, j'ai nagé 1km de crawl dans cette eau et je n'ai pas eu si froid que ça.
Bonnet néoprène, chaussons néoprène, j'étais paré. Pour rajouter du piquant, j'avais oublié la combi que j'utilise normalement et avais pris que ma combi coupée aux coudes et aux genoux Mr. Green
4 blocs de 50m nécessaires pour me chauffer, un pipi et c'était parti.
Punaise, 1km de crawl en mer à 13 degrés, si c'est pas par là que passe le Norseman, pincez moi car je fonce droit dans le mur !!!
Vous l'aurez compris, côté natation, ça se décante doucement et je pense que le jour J, sauf imprévu à ne jamais négliger, je ne devrais pas me noyer au plongeon depuis le ferry !

Bien sûr, il n'y a pas que la natation qui me met bien, ya aussi la course ET le vélo.
Vacances obligent, j'avais un peu peur de perdre du temps à ne pas pouvoir trop rouler, mais j'ai pas trop mal optimisé.
Reprise première semaine d'avril par une sortie de 50bornes, très hachée niveau pédalage, ça sentait la reprise Embarassed
Une sortie d'une heure à Longchamp à envoyer du rythme, puis à nouveau un parcours de 50kms mieux exécuté que le premier.
Et la, départ en vacances, légère frustration de ne pas pouvoir rouler pendant 2 semaines.
C'était sans compter sur l'énergie sportive des amis qui m'accueillaient dans le sud, j'ai eu droit à une belle séance de VTT, à mouliner, appuyer, contrôler, kiffer.
Retour express au boulot avant de partir en Bretagne, je me colle mon parcours classique de 50kms...et la, miracle, ça pedalait plutôt bien, sans trop se fatiguer, souple en montée, puissant à plat, agile...16mins de moins sur le même parcours que la semaine précédente, et de vraies belles sensations.

Alors là natation, c'est très encourageant, le vélo c'est plutôt pas mal engagé...et le running?!?!
Et bien là aussi c'est pas mal, je fais de façon régulière 1 à 2 sorties/semaines, avec notamment sur ma semaine dans le sud un beau trail de 17km. Et un footing de 12kms en bord de mer en Bretagne, je vous le dis, je suis BIEN !

D'ailleurs, il serait temps de dormir, car dormir c'est aussi important et grâce aux vacances et au repos, ça permet aussi d'aller bien !
Ah oui, quelques verres de vin rouge aussi Smile


Dernière édition par Xiaozhu79 le Ven 27 Avr - 08:45 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Krikou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 1 932
Localisation: soisy-sous-montmorency

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 08:41 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Génial  Okay
Tu t'es mis sur des rails !
_________________
Tableau du Forum


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 619
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 08:47 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018 Répondre en citant

Krikou a écrit:
Génial  Okay
Tu t'es mis sur des rails !

Yes, va falloir envoyer un peu plus, c'est certain, mais déjà, ça bosse sérieusement.
Si je finis avril sur le même rythme, je devrais être bien lancé pour Mai et Juin


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:59 (2018)    Sujet du message: Isklar Norseman 2018

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> L'avant Course Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com