Triathlète-Attitude Index du Forum

Triathlète-Attitude
Forum sur le Triathlon permettant d'échanger sur ses entrainements, ses projets de courses, ses récits de courses et de faire partager son expérience----------------------------------- On peut venir qu'au Bar l'essentiel c'est d'aimer le sport!!!!!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 TRIATHLETE-ATTITUDE 
 
Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 215
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 14:34 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Et bien voilà, c'est fait! J'suis plus un puceau de la compet de running!!!  Razz   Bon, je le suis toujours pour le tri, le duathlon, le run&bike, le swim&run, l'enduro VTT, mais tout ça va s'améliorer au cours de cette année 2018! 


Allez, j'vous raconte! Si vous êtes insomniaques ça sera un bon remède!  Mr. Green


Bon, déjà, au lever en ce dimanche matin à 5h30, je sais pertinemment que je ne suis pas dans une condition physique optimale: tout le vendredi et le samedi à bosser avec les bénévoles sur la prépa du parcours, de 7h à 18h, j'suis fracassé! J'suis la seule andouille du club à cumuler bénévole et coureur, mais bon... Pour la symbolique, je tenais absolument à ce que ma première course soit celle-là, organisée par la section running du foooooooormidable Cercle Athlétique Bastiais!  Laughing Laughing
Et puis, la fatigue, je vais la compenser par une formidable envie, une sur-motivation pour cette prem's avec un camion d'adrénaline! Moi qui suis une doudouille, aujourd'hui (enfin, hier quoi!...), j'veux m'faire mal!!!


Me v'là partit à 6h30 (ben oui, je dois encore filer un coup de main de 7h à 9h30). La météo est dégueulasse, c'était joué d'avance, on a vraiment un hiver exceptionnellement pourri, comme partout en France... Pluie, vent, et les prévisions disent que ça sera comme ça toute la journée! Moi qui connait bien le parcours (une reco avec le club et deux jours de boulot sur le balisage), je sais que certaines portions vont être plus que boueuses et qu'un ou deux murs vont être casse-gueule! Du coup, très heureux d'avoir investi il y a 15 jours dans une paire de godasses de trail, des Joma (marque partenaire de mon club). Par contre, moi qui était tout content d'avoir finalement reçu mon nouveau téléphone samedi, sur lequel j'avais vite réinstallé Strava, ben je décide de pas l'utiliser, trop peur de prendre de la flotte, malgré la housse. Je vais juste avoir la montre cardio de ma chérie, mais sans le cardio, je sais pas comment ça marche  Embarassed . J'vais utiliser le chrono tout simple, ça ira bien...


Arrivée sur site! Les averses sont moins fréquentes et moins violentes, tant mieux! J'suis mis au montage des tentes, puis au déchargement du camion qui livre les 1500 bouteilles et les 600 verres à vins (lots de récompenses et repas des participants) . Une course dans un vignoble, ça a du bon!  Mr. Green  Ensuite je passe voir les copains/copines au stand inscriptions et remise des dossards: au final il y aura 82 coureurs sur le 20kms, nous serons 161 sur le 10kms et il y aura enfin 302 marcheurs... Aux dires des connaisseurs, il s'avèrera que s'il s'agit d'une course nature au départ, en fait nous ferons quasi un trail, vu la météo et les conditions du terrain!


9h45, je redescend à ma bagnole pour m'équiper. Bon dieu, quel âne bâté je fais de ne pas avoir "testé" au préalable ma ceinture-dossard toute neuve! Je bataille avec les capuchons des trois pics, super durs à enlever!!! J'entends le speaker qui appelle les concurrents de la 20, départ à 10h! Au podium, la sono attaque un échauffement fitness, que je comptais faire. Mais comme il tombe des cordes pour le moment, je reste tranquillement au chaud dans ma caisse!  Mr. Green  J'en profite pour bien m'hydrater avec de l'eau citronnée (j'ai horreur de l'eau  Embarassed ) et je fais le malin en postant une photo sur FB... 10h15, la pluie se calme enfin, je file m'échauffer sur la fin du parcours, pendant 10 minutes. Je reviens au podium, je discute avec les copains, quand le speaker annonce "départ de la 10 dans 1 minute". Héééé hooooo, il est "que" 10h26, on va partir avec 3 minutes d'avance!!!  Shocked  Je file au départ, pas le temps de prendre une place derrière comme j'avais prévu, je me faufile sur la ligne comme quelques malins qui eux l'ont fait volontairement, j'imagine... Du coup j'suis au second rang, c'est génial je me verrais le soir aux infos régionales de France 3 qui a filmé le départ! Bon ok, faut pas rater l'image, on me voit surtout de dos, mais pour une première c'est pas mal!  Embarassed  (par contre, suis sur aucune photo de la presse ce matin, malgré les sourires forcés et les V que je faisais à tous les photographes sur le parcours! Mort de Rire ).


Start au pistolet (ben oui, on est en Corse!  Mr. Green ), et là, en plus du froid, je m'enrhume avec des tonnes de courants d'air!!!  Shocked  C'est des malaaaaades, ils partent tous pour un 800 mètres ou quoi??? Ça me dépasse de tout côté comme des avions! J'ai beau m'être résolu à partir vraiment tranquilou (j'ai un niveau de déb', j'vous rappelle), je ne peux m'empêcher d'être aspiré par ce flot! A la fin de la section bitumée, au bout de 900 mètres, je me rends vraiment compte que je suis partit bien trop vite! Déjà que les jambes étaient lourdes au départ, là je ne trouve pas mon souffle, je crache mes poumons!!! Allez, tout doux bijou!!! Du calme Xabichou, on se force à ralentir, d'ailleurs je sais très bien qu'on va bientôt se retrouver dans la première vigne, avec une côte courte mais sèche à gravir!...


Bon, il est temps de vous (re)parler de mon objectif: 15 jours avant, avec la reco du club, nous avons mis 1h30', en s'arrêtant en haut de 3/4 côtes pour attendre la queue du groupe. Comme je m'étais forcé à courir dans chacune, alors que beaucoup marchaient, j'avais eu de belles phases de récupération. Strava me donnait un total de 1h30' donc, mais seulement 1h15' de déplacement. Voilà, je voulais faire au moins ce 1h15', mais sans les repos je ne savais pas si c'était possible (et en effet, je n'ai cette fois pas pu faire intégralement les côtes à la course, j'ai marché sur la fin de 3 d'entre elles). Un petit espoir de m'approcher des 1h10', avec la motivation d'être en compet. En regardant les classements des années précédentes, être au début du dernier tiers du scratch, ça m'irait bien! Donc aujourd'hui, faire 100/110ème...


Donc me voilà sur un rythme plus tranquille, le souffle me revient, le plaisir aussi (en fait la trouille s'estompe  Mr. Green ) et le zizi devient tout dur!!!  Razz Mort de Rire
Mais bordel, ça continue de me doubler toutes les 3 secondes, c'est pas possible je dois me retrouver dans les 20 derniers, devant des octogénaires, des asthmatiques et des canards boiteux... C'est pas grave mon Bichou (le p'tit surnom que me donne ma femme  Embarassed ), garde le moral, on va s'en tenir au plan!...
Après 2/3 kilomètres, les petites côtes bien glaiseuses commencent à se succéder. Je tiens le même rythme alors que beaucoup ralentissent, voir marchent. Je commence donc une remontée. P'tain que ça fait du bien de dépasser à mon tour!!!  Laughing Cool  "Alors les avions de chasse, on est en panne de kérosène???"  Mort de Rire




Après ces 3 kilomètres, je vais me retrouver dans une situation qui s’avérera être une très grande chance. Je suis remonté sur un gars et une fille (qui ne semblent pas se connaitre) qui avaient pris peu d'avance sur moi, qui gèrent bien les montées et dont le rythme, s'il est un poil au dessus de celui que je voulais tenir, me convient quand même pas mal sans me ruiner. Ils seront donc mes lièvres!!! Les cocos m'ouvrent la voie dans les dépassements, et s'ils me prennent un peu dans les portions à peu près plates (j'ai la 6 qui tire un poil court), je reviens dans les montées et les descentes, merci les Joma!!! C'est rigolo, à plusieurs reprises j'ai pris l'aspi, je les ai déboîtés quand je le sentais. Mais arrfffff, ces rascals s'accrochent, à leur tour ils sucent ma roue!!! Tu parles, je suis sûr qu'ils m'avaient senti derrière eux depuis un bout de temps, vu que j'ai le souffle bruyant. Piqués au vif, ils ont remis une bûche dans la chaudière à chaque fois pour me repasser devant!!!  Twisted Evil  C'est pas plus mal, ça jouait sur la motivation!... A plusieurs reprise je regarde le chrono sur ma montre, il me semble que je suis vraiment pas mal!


On arrive au ravito des 5 kms (des 15 kms pour ceux du 20, les parcours redeviennent communs). Je m'étais longtemps posé la question de savoir comment j'allais le gérer... Je n'avais rien pris sur moi, comptant sur cet unique ravito. Se ravitailler sans cesser de courir? En fait, c'est ce qu'a semblé faire la grande majorité, mes deux lièvres y compris. Moi j'avais finalement décidé de m'arrêter pour boire et prendre un truc ou deux à bouffer. En moins de 10 secondes, je bois un grand gobelet d'eau, je choppe deux abricots secs et je repars. Les abricots, c'était un test, voir si j'étais capable d'ingurgiter du solide pendant l'effort, ayant une respiration uniquement buccale car nez toujours bouché (j'ai beaucoup lu sur le sujet, merci le forum!!!). Ça l'a fait, mais difficilement: petites périodes de masticage pendant une respiration nasale, voir une courte apnée. Ça me conforte dans l'idée que je vais me diriger vers des gels, clairement mieux pour moi!


Donc voilà j'ai quitté le ravito, je bouffe et je jette un coup d’œil au chrono: 32'! Suis trop concentré sur la mastication de mes abricots, et sûrement pas assez lucide, pour me projeter sur un temps à l'arrivée. Mais j'ai quand même la sensation diffuse de faire un truc vraiment pas mal!!
L'avantage de bien connaître le parcours, je sais qu'à la fin de ce 6ème kilomètre, arrive LA difficulté: la côte principale, rocailleuse et très glissante, plutôt longue, avec plusieurs virages qui ont du en écœurer plus d'un (croyant que c'était fini) et un total de 100D+ . Donc dans ce kilo pour y parvenir, j'ai essayé au max de récupérer... J'arrive au pied du truc et là, gnark gnark, je vois que tout le monde est en mode marche. Allez Bibi, on fait l'effort!!! Je me persuade que deux abricots dans le fion m'ont dopé comme un cheval de course et je grimpe façon Pantani!!! Quel panard de déposer des guguss par poignées!!! Mais bon, faut pas rêver, je vais pas tenir jusqu'en haut comme à la reco, je passe à la marche à l'avant dernier virage, juste quand je rejoins mes deux lièvres! Avec eux ça se termine sur un bon pas, même en marchant on en double encore quelques uns!... Au sommet, j'suis un peu à bout de souffle, les jambes sont vraiment lourdes mais le moral est au beau fixe! Surtout que j'ai oublié de le dire, mais tout le long du parcours les signaleurs du club, qui me connaissent et savent que c'est ma première, m'encouragent comme des fous! Les "alleeeeeez Xabiiiiiiii, super Xabiiiiiiiii, accroche toi Xabiiiii", c'est fou comme ça te fait te prendre pour un cador, genre un kényan sur son marathon!!!  Mr. Green




Maintenant, c'est partit pour des sections plutôt en descente, par moment rendues assez techniques à cause de la boue. Dingue comme j'y rattrape encore pas mal de monde! Dans une bambouseraie, le petit  mur qui s'y trouve s'était descendu en s'accrochant, à la reco. là, les coureurs devant moi le descendent en glissade... J'arrive le moral gonflé à bloc et carrément, je saute!!! Oh putain, t'emballe pas Jeannot, t'emballe pas... Rappelle toi que t'as des chevilles en carton, martyrisées par de trop nombreuses entorses, dont la dernière t'avais fait stopper ta fabuleuse carrière rugbystique il y a 20 ans... D'ailleurs, un peu plus loin, au passage du dernier gué, je m'écarte de la "ligne de course" pour doubler et je me tord le pied sur un gros galet invisible dans l'eau (bon ok, j'y vois à peine mieux que Gilbert Montagné, mais j'ai horreur de courir avec mes lunettes...). Un cri de douleur, la peur que ça soit grave, et puis finalement non! Juste une petite sensation désagréable ce matin.  Embarassed


La fin approche! Je suis secoué, comme beaucoup, par les meilleurs du 20 kms qui déboulent et nous dépassent en nous hurlant de nous écarter!!! Pour le second, je fais un écart sur la droite, mais ce con faisait pareil donc on se télescopent!!! A partir de là, je bougerai plus, nan-mais-hooo, après tout c'est au dépassant de faire l'effort!!! Bon il y en aura pas des dizaines non plus, puisque un super pote de bécane qui fait 7 au scratch du 20 ne m'a pas repris...
On vient de franchir le petit pont de pierre romain, on rentre dans le village par une piste en terre battue, dernier kilomètre!!! J'ai lâché mes deux lièvres depuis un moment déjà, mais j'ai en point de mire un type équipé runner façon sapin de noël (pour un 10kms, sérieux... C'était un ravito itinérant ou quoi???) et une nénette affutée comme une lame de katana (elle fera podium en master). Allez mon Xabi ( Quand c'est sérieux, j'm'appelle simple, finies les conneries), on s'accroche, on rejoint les deux cocos et on les saute au sprint final, t'as toujours aimé ça en athlé en UNSS (quitte à faire un malaise vagal après...). Je reviens sur eux, j'suis plus qu'à 10 mètres!!! Le bitume est de retour sur les derniers 500 mètres, en faux plat montant! C'est super dur! Les signaleurs à chaque carrefour sont hystériques dès qu'ils me reconnaissent! Mais là je n'ai plus de jus... Au moral, j'arrive à accélérer comme un fou pour les 100 derniers mètres, surtout que les 30 finaux sont en p'tite descente! Mais mes deux cocos en ont fait de même, incroyable! On arrive sous l'arche d'arrivée comme des balles, eux deux secondes devant moi, j'en oublie d'arrêter mon chrono, forcément... Je le fais 15 secondes plus tard environ... Je ne regarde pas le temps de suite, je savoure, putain j'suis heureux de m'être dépouillé, ça applaudi derrière les barrières avec mon président qui me félicite au premier rang! Voilà, c'est fait, je viens de terminer ma première course, quel panard!!! Je baisse enfin les yeux sur ma montre tout en marchant et en soufflant bien... Put... de bord... de mer...!!! 1h04'05"!!! Je reste extérieurement impassible mais à l'intérieur suis comme un fou, une banane extraordinaire qui me fait oublier d'un coup les poumons en feu et les jambes tétanisées... Les potes viennent au renseignement et me félicitent!!!...


Résultat final: 67ème (17ème en master 1) / 161, avec un temps de 1h03'48". Je n'y aurais jamais cru! Comme quoi le jour d'une compet tu trouves des ressources inenvisageables à l'entrainement...
Avec mon (très très) modeste niveau, presque trois mois d'entrainement ont payé, je m'approche doucement de mon (premier) graal: 6' / kil.

3 heures de boulot de désinstallation plus tard, je suis rentré chez moi crevé mais heureux comme pas possible, l'euphorie d'une victoire personnelle... Place à un peu de récup' maintenant (pas d'entrainement ce soir), cette aprem une copine qui a bossé dans la médecine du sport vient me parler diététique, soins, récupération...

Prochain dossard dans 15 jours, un 10 kms cette fois sur bitume, à Ajaccio, pendant que les potes font le semi et le marathon. Mais rassurez-vous, ce CR interminable sera sans suite, c'était l'euphorie d'une première, on condensera à l'avenir!!! Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
Publicité






MessagePosté le: Lun 19 Mar - 14:34 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Patrick C


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 3 291
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 14:51 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Okay super l ami
Ne change rien pour tes recits un régal de te lire
Sur un 10km plat et bitume tu peux passer sous l heure
Affaire à suivre ...
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 296

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 15:55 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Vin dieux Embarassed  excellent récit et course Razz
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 215
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 17:29 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Patrick C a écrit:
Sur un 10km plat et bitume tu peux passer sous l heure
Affaire à suivre ...

Oui Pat, c'est clairement un objectif à court terme! Sur un de mes derniers entrainements bitume, j'ai fait 9.5 kms à 6'05"/kil...


Trijay a écrit:
Vin dieux Embarassed

Excellent, il fallait la trouver!!! Mort de Rire

En tout cas merci les gars! Okay Wink
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
Toto la Ballerine


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 624
Localisation: Loire

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 17:53 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Bravo à toi, rien qu'à te lire, on sent le panard que t'as pris et c'est chouette !

pour du Trail, ça fait un chrono pas vilan, quand même (surtout dans la boue) ...combien de D + au total ?
_________________
"Si tu gagnes, ne dis rien.
Si tu perds, encore moins"


Revenir en haut
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 215
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Lun 19 Mar - 18:25 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Pas grand chose Toto, genre 300 D+... Mais en effet, dans la boue, c'était plus pareil qu'à la reco!
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
lowman


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 887
Localisation: franconville

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 09:24 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

bien joué xabi c'est bon la compèt  Okay

Revenir en haut
seb_


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2017
Messages: 194
Localisation: 91

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 22:11 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Joli récit merci, et surtout bravo a toi!!

Revenir en haut
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 215
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Mar 20 Mar - 22:47 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Merci Seb! Wink

C'est trop cool, on m'a refilé la vidéo de mon arrivée et des photos prises au départ et sur le parcours! J'vais pouvoir me faire un book! Mort de Rire
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
Luby


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 1 877

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 09:48 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

La course aux vins, tu l'as bien choisi celle là pour une première Mr. Green

C'est rigolo j'avais fait le même temps pour ma 1ère 10. C'est une bonne base et tu vas apprécier de voir les chronos descendre avec le temps et l'entrainement. Surtout que là avec la fatigue, tu devais pas être au top du archi top et ça se comprend.

Bon dépucelage et vive les prochaines Okay


Revenir en haut
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 215
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 22:25 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Merci Luby! Smile

La prochaine c'est dimanche! Un 10 kms sur route... Bon, si mon orteil va mieux, je viens de le fracasser en lui faisant tomber un bloc de plongée dessus... Sad
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
Luby


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 1 877

MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 07:54 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

On a un autre Pierre Richard sur le forum, ouh la la  Mort de Rire

Revenir en haut
Xabicorsica


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2018
Messages: 215
Localisation: Biguglia

MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 18:49 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms! Répondre en citant

Non non, si nous sommes bien du pays basque tous les deux, moi je ne suis pas du tout guignard! Mr. Green Il ne m'arrive jamais rien (pas une seule fracture de ma vie, j'espère que ce n'est pas la première...).
Là l'orteil est est bien enflé et bleu, bien douloureux, mais je marche correctement. Demain soir test de CAP à l'entrainement du club...
_________________
En Corse comme ailleurs, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas!


Revenir en haut
AIM
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:57 (2018)    Sujet du message: Course des vins de Patrimonio, mon tout premier 10 kms!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com