Triathlète-Attitude Index du Forum

Triathlète-Attitude
Forum sur le Triathlon permettant d'échanger sur ses entrainements, ses projets de courses, ses récits de courses et de faire partager son expérience----------------------------------- On peut venir qu'au Bar l'essentiel c'est d'aimer le sport!!!!!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 TRIATHLETE-ATTITUDE 
 
iron man 70.3 Vietnam 2017

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rongalek


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2014
Messages: 169
Localisation: hochiminh ville

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 17:37 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Flashback
 
C’était-il ya 2 ans. Presque jour pour jour. Je décidais, après avoir user mes culottes dans les starting block des course S et M d’Asie, de me lancer sur le format half. N’étant pas naturellement dote du corps d'Athlète de ma fille, ni du mental d'acier de mon frère trido, je partais avec de justes appréhensions. Vous avez été les témoins de mes frasques et de mes aventures pendant les 9 mois de préparations de juin 2015 a mars 2016 sur http://triathlete.bestforum4u.com/t1531-objectif-Half-Iron-man-Taiwan-2016.…
Après le 70.3 de Taiwan et mon brutal dépucelage, après le 70.3 du Vietnam en équipe, ou profitant d'une faille patio temporelle, je réussis (avec une nageuse de l'équipe du Vietnam et un semi fondeur de niveau régionale) le plus gros holdup sur un podium iron man en subtilisant la troisième place par équipe, après le Half de nha trang ( http://triathlete.bestforum4u.com/t1778-70-3-iron-man-Danang-vietnam-en-rel… ) , me revoila de retour a Danang pour le 70.3.
 
préparation


le plan soigneusement préparé ne fut évidemment pas respecté. Trop de travail. Et puis les élections et la politique me prenait du temps. J’arrivais juste avec la sensation d’avoir fait de progrès en cap, j’arrivais a tenir pls kilometres a 155 de pulsations par minutes et non 170, et mes chevilles comme mon genoux tenaient le coup. Pendant les jours précédents la course je me gave d’électrolytes et de magnésium…. Puis je me chope un trouble gastrique, sans grande gène. Sur le coup je me dis que c’est le stress, mais après coup je me demande si cette surconsommation de drogue n’a pas affecté ma digestion…


L’avant course
Toujours l’émotion et l’excitation. Tous les amis de club sont là. Je passe des heures dans le village à papoter. Mais tout le monde est concentré. J’emmène les enfants participer à l’iron kid, les organisateurs étaient débordés non pas par les enfants mais par les parents absolument pas disciplinés qui n’écoutaient pas les consignes et qui faisait n’importe quoi. Puis retour a l’hotel pour préparer les affaires pour le lendemain. Le train train habituel, le stress qui monte, pas de doute demain va falloir tout donner.
Reveil 4h, 5H du mat dans le parc a velo. J’aide les débutants du club a gonfler leur pneu. Le stress est palpable. Mais quel bonheur de me retrouver avec mes compagnons d’entrainement. Les poignées de main sont franches, les accolades sincères, les bonnes chances sonnent juste, seul les sourires trahissent l’inquiétude. Dans le sas de départ je rumine, tel un veau dans son corral, à regarder les vagues d’athlètes devant moi s’élancer au son du bip bip, je cherche spontanément un visage rassurant pouvant me dire « tout va bien se passer » et BOUM c’est parti pour la


Natation
 Jusqu’à la première Bouée c’est la bagarre : un mur de bras de jambe de corps entremêlé ; je dois brasser et tenter d’avancer en escaladant. Le passage de la première bouée permet enfin de libérer des espaces et je pose ma nage. La mer est magnifique ; mais j’ai l’impression de me trainer : je me fait beaucoup doubler, mais l’essentiel est de sortir frais, ce que je réussis à faire. Transition méta lente dans la tente. 1,9 km en 47mn
Vélo.
Et zoum je pars en vélocité. Je rattrape du monde, mais pas beaucoup de gars du club, ce qui veut dire que ca gaz bien devant. La stratégie est de ne pas se mettre dans le rouge, et d’économiser pour la CAP. Quelques cadors du club me dépassent et me titillent comme a l’entrainement du genre « on se tire la bourre ? », d’habitude je claque en réponse une accélération pour finir heureux en agonie, mais là je reste de marbre ; imperturbable. Je garde stoïque mon allure. Ca se passe bien, je suis en avance sur le timing, mais les 20 derniers kilomètres sont plus durs, le vent se lève, de face, le dos douloureux, et les jambes s’alourdissent. Je finis cependant frais et avec mon meilleur chrono : 2h50 a 31,7km de moyenne. En transition j’ai la méga banane, je me sens bien et la barre des 6h30 est jouable. Mais il fait chaud, dans la tente je prends mon temps pour ne pas cramper en faisant un faux mouvement. Et c’est parti pour


LA CAP. Au début tout va bien, j’ai pris le plein d’encouragement dans le parc a vélo et je suis surmotivé. Je trotte plus que je ne cours mais c’est mon style, je ne peux lever trop haut mon genou ou tout part en vrille. Mais une alerte a la cheville arrive rapidement, je suis inquiet, alors je m’arrête sur un bac de longues minutes pour masser le tendon qui a du mal se ficher sur la cheville, et la douleur disparait comme par magie… trop heureux je reprends l’allure de grand père. 8km/h. je ne penses qu’a une chose : le prochain ravito, la rasade d’eau, l’éponge sur la tête et le gel ou la banane. Et puis très vite les athlètes finissant en 5h puis 5,30 reviennent en sens inverse. Je reconnais pleins de visages et on se félicite, on s’encourage, on se congratule, je passe mon temps a taper dans les mains…c’est drôle mais c’est fatiguant. Et puis tout a coup ma femme et mes deux filles sur le bas-côté à m’encourager. Je prends tout de suite et très temporairement une allure plus digne du héro que je suis pour elles. Il faut savoir soigner son image.
Puis la cata. Mon ventre fait un drôle de gargouillis et je précipite au wc pour une longue coulée…il fait méta chaud, ca fait 5h que je suis sous le cagnard, si le robinet s’ouvre ca va etre l’hosto et DNF direct. Mais heureusement je peux boire et prendre des gels ; jai pris 12 cachets d’électrolytes que j’enfiles comme des perles pour compenser les sels minéraux que je perds. Je ne vomi pas c’est l’essentiel. Je chie ou je peux : je cours a contre sens 200m pour y chercher des wc, je cours derrière un buisson pour m’y défroquer. Il fait méta chaud mais je suis pris de frisson, mon corps est froid, c’est très étrange. Je marche car les jambes sont sans énergie, mais l’arrivé se rapproche. Au mental je franchis la ligne mais je n’ai pas la force d’être heureux. Sur la photo finish j’ai une tête de zombie. Le toubib arrive pour constater que je suis déshydraté (non sérieux ? j’aurais pas cru docteur), les potes de club arrivent a la rescousse, avec ma petite tribu, m’aident a prendre mes affaires et a me mettre dans un taxi…la déshydratation me faisant presque délirer, mon cerveau était au ralenti et j’étais comme un enfant incapable de prendre une décision. Tout ce que je voulais c’est mon vélo (touche pas mon vélo toi) et ma femme prêt de moi (touche pas non plus).


CAP en 3h. temps total 6h59.


Conclusion. Une autre preuve que « anything is possible » meme avec la chiasse. Un slogan bien mérité.    
_________________
Correspondant en Asie pour Triathlete attitude.
Quand j'envois du lourd jexplose


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Juin - 17:37 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Krikou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 1 831
Localisation: soisy-sous-montmorency

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 20:22 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

So Fun Okay Okay Okay
T'as p'tre toujours pas le physique de ta fille mais il me semble que t'as piqué du mental de Tri Do Mr. Green
Bravo d'avoir réussi à terminer dans cet état Okay
_________________
Tableau du Forum


Revenir en haut
misterchutes


Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2013
Messages: 754
Localisation: saint etienne de baigorry

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 20:41 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Bravo et récupère bien Okay ,un tri a la misterchutes version Bout du monde Mort de Rire .
_________________
Après la chute,panses.


Revenir en haut
Patrick C


En ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 2 973
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 21:04 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Okay  Triple bravo 
Bonne récup 
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
Toto la Ballerine


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 470
Localisation: Loire

MessagePosté le: Jeu 15 Juin - 06:59 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

'xcellent le récit  Okay


Et à te lire, ça se sent bien (sans jeux de mot) que la fin a été raide  Confused  Pour le coup t'es VRAIMENT allé au bout, là


Bonne récup', avant le prochain  Mr. Green
_________________
"Si tu gagnes, ne dis rien.
Si tu perds, encore moins"


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 541
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 15 Juin - 09:32 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Comme dit Krikou, le mental t'a porté au bout, car là, dans ces conditions, fallait serrer les fesses dents pour terminer.
Bravo à toi, car si tu exceptes la CAP, tu fais une belle perf.


De la récup, un peu moins d'electrolytes et de magnesium à l'avenir et au plaisir de lire tes prochains CR, c'est toujours un régal !


Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 047

MessagePosté le: Jeu 15 Juin - 10:07 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Bravo, dis moi au mois moins l'organisation n'était pas à chier Very Happy Neutral Arrow
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
Luby


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 1 677

MessagePosté le: Jeu 15 Juin - 11:45 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Oh la vache franchement quel mental, parce que finir avec de tels soucis digestifs, c'est violent.
Je suis pas bien quand mon estomac fait la oh la mais une telle chiasse avec un bide en vrac, c'est quasi impossible de courir.

Gros gros mental que d'avoir terminé dans ces conditions! Respect.

La déshydratation due à la diarrhée ou en amont pas assez bu?


Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 047

MessagePosté le: Lun 19 Juin - 13:50 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Après je suis plutôt un adepte du libre-arbitre, mais dans ces conditions l'abandon est une saine décision.
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
rongalek


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2014
Messages: 169
Localisation: hochiminh ville

MessagePosté le: Mer 21 Juin - 02:16 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Je penses que c'est ma surconsommation de magnesium et d'elctrolytes plusieurs jours avant la course qui a detraque ma digestion. Des que mon bas ventre est parti en vrac jai compense en buvant ennormement. et heuresement j'avais pris avant la course un sachet avec 12 capsules d'electrolytes. et comme je ne vomissais pas, ca passait quand meme mais je n'aurais pas fait 15mn de plus. ce qui m'a permis de me mettre en mode survival: le cerveau lui meme est sous alimente...car il faut bien courir

prochaine etape : 70.3 de Langkawi en Malaisie le 11 novembre. on va tenter d'apprendre a courir d'ici la.
_________________
Correspondant en Asie pour Triathlete attitude.
Quand j'envois du lourd jexplose


Revenir en haut
SpeedyGON


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 621
Localisation: 92

MessagePosté le: Mar 11 Juil - 00:05 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017 Répondre en citant

Je te l'ai dit de vive voix mais bon bravo encore.


C'est bien d'avoir du mental je confirme, mais se contenter que de ça c'est lassant crois moi. Heureusement tu as un niveau vélo fort respectable, pas négligeable en tri.


J'espère prendre en vélo ce que tu m'as emprunté en mental  Mr. Green
_________________
Je suis l'Eau, le Vent, la Terre.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:15 (2017)    Sujet du message: iron man 70.3 Vietnam 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com