Triathlète-Attitude Index du Forum

Triathlète-Attitude
Forum sur le Triathlon permettant d'échanger sur ses entrainements, ses projets de courses, ses récits de courses et de faire partager son expérience----------------------------------- On peut venir qu'au Bar l'essentiel c'est d'aimer le sport!!!!!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 TRIATHLETE-ATTITUDE 
 
courir pour le plaisir vincennes
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrick C


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 2 975
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 13:08 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

salut à tous
les 4 fantastiques etaient la Mr. Green
en guest star alain le papa de jay
yann un grand gaillard costaud , alex ( x79 ), jérome alias jay ,et ma pomme
on fait connaissance , de sympathiques gaillards, on part pour un rapide tour de chauffe ( surtout moi Mr. Green )
à 10 h pan start de départ
jay part comme une balle , il y a un pote d alex qui court comme un lapin , on le surnomme le kenyan blanc
alex part à un bon rythme aussi , yann et moi prenons un départ prudent 4mn 53s au premier kilo
vers le km 2 yann me laisse partir , j accelere un peu puis j essaye de garder un rythme + ou - régulier
passage au km 5 en 24mn 05 s
si je serre les dents les 48 mn devraient etre possible
au total 48mn et 51 s Razz le contrat est donc rempli
alex en 46mn 08 s ( à 9s de son objectif une broutille ) mais il etait deçu de son temps Sad
pas grave revanche le 5 fevrier
jay 41mn 50s Okay
jimmy le pote d alex en 39 mn et des cacaouettes
le papa de jay alain 1h 02 mn
yann 53mn 30s il me semble , il me confie qu il ne la pas preparer specifiquement , revanche aussi pour lui le 5 fevrier
on a eu une super meteo , pas froid et un beau soleil Razz
voila dans 8 semaines on remet ça , je vais viser 46 mn , c est ambitieux mais je vais tenter
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Déc - 13:08 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 14:39 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

bien joué les gars  Okay Okay

Revenir en haut
julieng14


Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2011
Messages: 3 257
Localisation: La Manche

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 17:11 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Bravo messieurs  Okay

Revenir en haut
la_pendule


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 114
Localisation: Dans les vignes entre Nantes et l'Anjou

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 22:49 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Super Okay

Sacrée perf le jay Okay
_________________
Triathlon Club Nantais - La pendule triathlète


Revenir en haut
tizok


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2016
Messages: 225
Localisation: 92

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 22:52 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Bravo les gars. En février vous ferez encore mieux Wink
_________________
Dans la vie, j'avais deux ennemis : le vocabulaire et les épinards.
Maintenant j'ai la botte secrète, et je bouffe plus d'épinards. Merci de rien, au revoir messieurs dames.


Revenir en haut
YannR


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2014
Messages: 230
Localisation: Bondy

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 07:45 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Salut à tous,
Petit retour sur ce 10 Km où la principale satisfaction restera d'avoir rencontré 3 gars super sympa du forum et notamment Patrick avec son énorme... sourire  Okay
Désolé d'être parti si vite également mais j'avais d'autres impératifs.


Comme raconté par Patrick nous décidons de partir ensemble avec pour objectif de faire les 2/3 premiers kilomètres en 5'
Le premier en 4'53'' et puis après plus rien pour moi... 
Mes temps au kilomètre sont même inférieurs à mes temps de mon semi.
J'ai donc subit la course et pas réalisé mon 1er objectif de battre mon PB.
Temps officiel 53'19"
Je vais donc couper un peu histoire de récupérer et de faire du jus et faire une meilleure prépa pour le 5 Février où j'espère bien du coup descendre en dessous des 50'.
Bravo à tous pour cette course !!!
@ Trijay : Ton père a-t-il fini dans les temps qu'il voulait ?


Revenir en haut
Toto la Ballerine


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2016
Messages: 472
Localisation: Loire

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 08:11 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Sympa, tout ça  Okay
_________________
"Si tu gagnes, ne dis rien.
Si tu perds, encore moins"


Revenir en haut
Patrick C


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 2 975
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 09:12 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

yes l ami Yann 
le 5 fevrier on explose nos temps d hier  Razz
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 048

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 11:03 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Super moment de partage hier qui vaut bien un petit compte rendu.

Je pars de chez moi avec mon père direction le Pat et nous faisons donc la connaissance d'Alex qui patiente avec Pat devant un haut lieux du cyclisme Parisien le Polygone, sa barrière et son obélisque.


Une photo illustre cette rencontre, je vous la mettrai dès que Pat aura appris a envoyé des MMS Mr. Green


Nous nous servons des voitures en guise de vestiaires puis nous nous dirigeons vers le départ en trottinant.


Nous retrouvons un pote d'Alex et finalisons l'échauffement avant d'aller nous placer sur la ligne de départ où le hasard faisant bien les choses nous tombons sur Yann.


Et Pan, c'est le départ, je fais un petit sprint pour le faire une petite place et rentre dans mon allure de course. Le parcours a changé mais c'est mon terrain de jeu habituel et je connais toutes les allées où nous passons. Les kilomètres s’enchaînent et pour l'instant je suis pas trop mal même si l'allure me semble dure à maintenir. Heureusement le parcours présente un léger faux plat descendant dans le 04ème et le 08ème car eh oui il y a deux boucles qui permet de bien relancer l'allure.


Je passe au 5ème kilomètre en 20mn40 et donc c'est tout bon pour faire moins de 42mn.


J'ai accéléré dans le 04ème et le 05ème et le 6ème kilomètre est dur à avaler mais par la suite je m'efforce de relancer l'allure mais j'ai dû mal à retrouver l'allure du départ. 


Je me concentre sur la venue du passage en léger faux plat descendant à venir pour retrouver un peu d'allant. 


Le dernier kilomètre, je suis à bout et mon chrono est parfaitement clair soit je lâche et je vais m'échouer lamentablement soit je me met une bonne race et sur un malentendu ça peut passer. 


Et top à la déconne 41mn50 à mon chrono, j'ai tout donner, putain ce que c'est dur cette distance. Je savoure maintenant car hier j'ai pas tout de suite retrouvé mes esprits. Je file boire un verre d'eau et zhou je repars en sens inverse pour terminer la course avec mon Papa.


J'encourage copieusement Yann et pat mais je loupe Alex, désolé copain Okay


Je retrouve mon père, mon père c'est le plus FORT, c'est le meilleur. 


Nous faisons ensemble les 1500m derniers mètres. A quelques mètres de l'arrivée je le laisse finir tout seul non sans lui avoir fait un Gros Calin et en lui disant que c'était un bonheur énorme de partager ces quelques instants.


Je retrouve les copains puis une fois au complet nous retournons au vestiaire.


C'était une super matinée Very Happy


Bilan officiel 41mn55 temps offciel / 41mn50 temps réel
128ème / 1113.


Vivement la Prochaine
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
lowman


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 742
Localisation: franconville

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 11:26 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

bien joué les gars 

Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 048

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 12:03 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant


_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
Krikou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 1 836
Localisation: soisy-sous-montmorency

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 12:12 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Génial  Okay
_________________
Tableau du Forum


Revenir en haut
misterchutes


Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2013
Messages: 758
Localisation: saint etienne de baigorry

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 12:41 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Bravo les gars et surtout au paternel. Je tente le 42 pour le week end prochain a voir
_________________
Après la chute,panses.


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 541
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 17:01 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

Salut la compagnie, 


A mon tour d'ajouter mon récit de course après un Dimanche entier à ruminer.
Un CR sauce Alex, vous le savez, ça doit être long, empreint de sueur, d'émotions, de difficultés, de surpassement...bref, ça doit être théatral !
Le 10k, ça passe tellement vite que ça condense tous les ingrédients cités mais rassurez vous, des choses à dire, il y en a !




Comme pour chaque course, il y a différents fils conducteurs qui me motivent à me présenter au départ :
    Il y a 2ans, c'est sur cette course que j'ai établi ce qui était mon temps référence sur 10k soit 46'48"

      Il y a 2ans, c'est sur cette course qu'est née une belle tendinite qui a finalement été l'élément déclencheur de toutes mes aventures sportives après un repos forcé qui m'avait fait zapper le semi pour aller sur marathon puis triathlon...

        Après le 10k Paris centre non prévu et couru suite à l'emballement de mes collègues à y participer, j'avais à coeur de m'aligner sur un 10k avec une prépa soignée et un objectif de temps ambitieux selon MES références (soit 45').

          L'occasion de croiser le fer avec les copains du forum inscrits sur cette course dont le joli parcours est un argument plus que suffisant pour s'y inscrire. 

          Je le dis d'entrée, je ne suis pas du genre à déclarer facilement ma flamme (ni à donner mon c** biiiiiiiip) mais il faut bien l'avouer, vous êtes vachement sympas les mecs !
          Le Pat', un mec super amical qui te met vite à l'aise, on a déjà échangé au téléphone, il me garde une place de parking à ses côtés, une affaire qui roule déjà.
          Le Jay, une grande tige encore plus tige que moi, super sympa et qui m'a bluffé sur le départ par sa foulée aérienne 
          Son papa bien sympa aussi, et le Yann, qu'on a peu vu hélas, mais on s'est vite carapatés nous aussi après la course.




          Ah oui tiens, la course, parlons en...


            La Prépa

            Inutile d'en faire des tonnes, ceux qui ont suivi le fil entrainement ont pu voir que j'ai essayé de donner un max pendant la prépa que je m'étais fixée.
            Les ingrédients me semblent pas mal : de l'allure cible, du fractionné, de l'endurance...en 3 sorties/semaine, difficile de faire beaucoup plus, peut être devrais-je avoir un peu plus de seuil et essayer (mais ça, c'est très compliqué cause planning) de me jauger davantage dehors que sur tapis.
            Quoi qu'il en soit, toutes les séances spécifiques ont été validées à  13.5km/h, ce qui doit em permettre d'atteindre les 45mins sur la course.


              La Course

              La course, c'est aussi l'avant course, ce ne fut pas fameux.
              Je ne cherche aucune excuse mais j'essaie de reconstituer tout ce qui influe sur une performance, en positif ou négatif.
              La prépa a été bonne, la semaine qui précède j'ai pu ralentir un peu sur ma charge de travail...mais la veille de la course, impossibilité à m'endormir.
              Le stress est bien présent, ce qui est bien dommage pour un simple 10k, j'y reviendrai plus tard...
              Du coup je ne me réveille pas à temps.
              Je n'avais pas prévu un ptit dej, l'organisme sur un 10k est tellement sollicité au taquet qu'il faut limite avoir le ventre vide, les ressources suffisent.
              Mais mon café j'y tiens..Et le prendre à 8h40 pour la course à 10h avec ma dose de stress déjà avancée, ça n'a pas été la meilleure idée.
              Je déstresse bien en rejoignant le Pat', le petit footing depuis le parking pour rejoindre la zone de départ et mon pote qui m'y attend.


              2e point qui cloche, je ne m'échauffe pas suffisamment et pas bien. Ok j'ai trottiné, fait 4 accélérations mais je n'ai pas été cherché ce souffle dont j'ai besoin pour ensuite être bien dans une course.
              Et ça, c'est systématique, à chaque 10k, j'ai mon coup de barre du 3e où je cherche un 2e souffle et ça m'impacte moralement...
              On se place devant au départ, je me fixe comme stratégie de tenir du 4'30 les 5 premiers kilos, puis d'accélérer à la sensation.


              PAAAAN, c'est parti, et là, encore un truc qui cloche : ma montre m'annonce du 4'55, le GPS n'a pas accroché et je cours peinard mais peut êtyre un peu vite.
              Paradoxe des allures estimées d'une montre, alors que ça m'annonce du 4'45 de moyenne, le 1er kilo arrive et là, sanction morale : 4'17...je suis parti trop fort, il faut vite brider la machine.
              Sauf que pour la brider, quand t'as une montre qui te met dans le faux et que tu ne connais pas assez tes zones de sensations selon les allures, bah tu n'es pas au juste. 2e kilo en 4'30, pas mal...le 3e kilo arrive et le café ressort.
              Voilà, ce fameux 3e kilo où le 2e souffle arrive, l'estomac se contracte...et cette put*** de montre qui me dit n'importe quoi...et le pompon...le chrono s'est arrêté !!!
              Je relance l'activité, ça ne marche pas, je me mets un coup de stress supplémentaire et je ne la remettrai en marche qu'au 4e kilo.
              Plus confiance en l'allure affichée, je ne me fixe plus que sur l'heure, le chrono je ne l'ai plus puisqu'entamé une nouvelle activité.


              Et là, c'est le dernier point noir de cette course : j'étais persuadé que nous étions parti à 10h pile.
              En passant la balise du 5km à 10h24, ça signifie du 48 voire 47 mins aux 10, bien loin de mon objectif ou d'un temps espéré.
              Mentalement, c'est le Blitzkrieg, ça fuse dans tous les sens, coup de bambou dans les jambes, je dois passer 300m avec l'envie de bâcher, l'envie de pleurer à me dire que ça ne sert à rien de se dépouiller pour ne rien en tirer, que je ne prends aucun plaisir...mais je tiens le coup, je ne sais pas pourquoi mais je continue.
              6e, 7e, ras, j'ai envie de finir, je me fixe un groupe de coureurs et les garde en vue, je garde le rythme, mais quel rythme, impossible de savoir..je regarde juste l'heure : 10h40 au 8e, ça sent la foirade.


              Etrangement, contrairement au 10k Paris Centre, si on excepte le départ trop rapide et le café régurgité, ainsi que le coup de mou mental, je ne ressens pas de difficulté physique à enchainer. J'ai l'impression, sans instruments de mesure, de courir peinard en 4'50 et j'aborde les 2 derniers kilos serein.


              Le dernier kilo s'annonce, je me dis que je ne vais pas sprinter...sauf qu'un type sprinte et me dépasse...et puis merde, c'est bon, j'ai couru n'importe comment, je vais foirer mon temps mais je ne vais pas laisser à cet énergumène le plaisir de m'avoir fait la nique.
              Je croise le Jay en sens inverse (soit il va rejoindre son père, soit il repart pour un 20k !!!) et mon pote qui m'encourage pour la dernière ligne droite...donc j'accélère comme il se doit et personne ne m'aura dépassé dans les 500 derniers mètres. 
              Je leur ai montré qui c'est Raoul !


              Voilà, c'est fini, je suis rincé, pour de vrai, je mets un sacré temps à récupérer mais je suis déçu, objectif non atteint, temps probablement au delà de 48mins donc moins bien qu'avant ma prépa choc.
              Mais mon pote me dit que j'ai du faire - de 47 car nous sommes partis vers 10h02.
              Le Pat' arrive, on discute un peu, il est content le bougre d'avoir tenu dans les 48, puis Yann (en mode fini - parti) et enfin Jay et son Papa.
              On passe devant le tableau de résultats et là, étonnement : 46'08''


              Soit mon meilleur temps désormais sur 10k malgré une course chaotique à plusieurs titres.
              Ca devrait me remettre du baume au coeur, valider ma prépa etc...mais j'enrage encore plus !!! Sans la défaillance de la montre et si j'avais percuté que je n'étais pas tant que ça à la ramasse, je grattais facile les 9secondes qui me séparent d'une plus grande satisfaction.




              La Synthèse


              Les points positifs : meilleur temps amélioré - pas de coup de mou musculaire - sprint final - prépa à priori payante - le Pat' et le Jay
              Les points négatifs : echauffement insuffisant - départ trop rapide - dépendance à la montre - mauvaise connaissance allures de course


              Je me suis posé plein de questions sur ma course, mon résultat, ma prépa etc...
              Je vous passe les remises en question pour ne garder que le résultat de ces reflexions : je dois encore apprendre, tout simplement.
              Apprendre mes allures, apprendre à ne pas stresser autour d'un chrono, apprendre à gérer un départ et définir mes allures de course, apprendre à faire confiance au travail que je fais, apprendre de mes erreurs.
              Cette expérience sera hautement enrichissante, au même titre que le précédent 10k m'a permis d'adapter ma prépa et d'inclure des éléments qui m'ont je pense fait progresser.
              Le voeu pieux (ou résolution, ça va bientôt être d'actualité) sera donc de ne plus s'infliger de stress inutile, de profiter aussi de la course et surtout de revenir faire du 10k afin de Courir pour le Plaisir ^^
              J'ai battu mon temps donc le principe d'une prépa à mon rythme, je pense l'avoir affiné, reste plus qu'à travailler de nouveau et préparer sereinement les prochaines courses : le 10km du 14e en Janvier et Vincennes en Février avec les copains.


              Entre temps, on va pouvoir reparler un peu de cette chouette rencontre, ça promet pour les prochaines courses et Enghien !


              PS : Je n'ai même pas mentionné mon pote qui aurait pu avoir l'amabilité de me servir de lièvre mais a préféré filer faire son 39'50" comme un lâche !
              Le kenyan roux, si ça continue, je vais lui percer les mollets, ami ou pas !



              Bilan officiel :
              Temps officiel : 46'08" / pas de temps à ma foutue montre  Mad Mad Mad
              Classé 279/1113...bien une des rares fois que je ne suis pas en queue d epeloton  Mort de Rire


              Dernière édition par Xiaozhu79 le Lun 12 Déc - 20:33 (2016); édité 1 fois
              Revenir en haut
              rickyy


              Hors ligne

              Inscrit le: 08 Sep 2015
              Messages: 113
              Localisation: Rennes

              MessagePosté le: Lun 12 Déc - 20:12 (2016)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes Répondre en citant

              Joli CR, façon puzzle Smile

              C'est la première fois qu'elle te claque dans les pattes comme ça la montre ? (Vécu aussi, mais dans l'autre sens, elle me disait que j'allais vite alors que non)
              _________________
              PB: 10km 56'33, Semi 2'16'11


              Revenir en haut
              Contenu Sponsorisé






              MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:58 (2017)    Sujet du message: courir pour le plaisir vincennes

              Revenir en haut
              Montrer les messages depuis:   
              Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
              Aller à la page: 1, 2, 3  >
              Page 1 sur 3

               
              Sauter vers:  

              Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
              Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
              Traduction par : phpBB-fr.com