Triathlète-Attitude Index du Forum

Triathlète-Attitude
Forum sur le Triathlon permettant d'échanger sur ses entrainements, ses projets de courses, ses récits de courses et de faire partager son expérience----------------------------------- On peut venir qu'au Bar l'essentiel c'est d'aimer le sport!!!!!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 TRIATHLETE-ATTITUDE 
 
Problèmes intestinaux en course
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Triathlète-Attitude -> Diététique et Santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Antho


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 1 608

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 12:25 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

Salut pour ceux que cela intéresse !!! je pose cela là











Le 19 août dernier, les téléspectateurs des Jeux Olympiques de Rio étaient pour la grande majorité mobilisés pour soutenir Yohann Diniz, alors en pleine souffrance sur son 50km marche. L’une des raisons de son malheur : des problèmes intestinaux qui ont déclenché une diarrhée. Et même si l’entraîneur du coureur reconnaîtra que son poulain était malade en début de course, il n’est pas rare de voir de nombreux coureurs souffrir pendant une longue épreuve de course.
Le côlon, principal organe touché
« Il existe de nombreuses raisons pour expliquer les problèmes intestinaux des sportifs » Le docteur Jean-Jacques Menuet connaît bien ces problèmes, et explique médicalement pourquoi notre système digestif est mis à rude épreuve pendant la course : « Pendant l’effort, la paroi du côlon va taper des milliers et des milliers de fois contre la paroi abdominale. Cette action enflamme la paroi du côlon, et c’est assez spécifique à la course. Dans les sports comme la natation ou le cyclisme, qui sont des sports portés, cette paroi du côlon ne va pas taper de la sorte et c’est en partie pour cela que l’on voit beaucoup moins de problèmes à ce niveau ».

Autre raison qui cause des troubles au niveau digestif : la secousse mécanique. Lors de chaque foulée, le corps du coureur encaisse un impact équivalent à trois fois son poids. Cet impact a donc des répercussions sur l’ensemble du corps, dont le côlon, qui est stimulé de haut en bas. Mais le plus important, « c’est la répartition du volume sanguin. Pendant l’effort, de façon à bien oxygéner les muscles, le corps envoie tout le sang neuf vers les muscles. Conséquence directe, moins de sang neuf est acheminé vers les viscères. L’intestin est moins bien vascularisé et enflamme la paroi interne du côlon, ce qui participe à entraîner des douleurs et des diarrhées » détaille-t-il.

Il ne faut pas non plus oublier les conditions extérieures, ainsi que le matériel utilisé. Courir sous de très fortes températures impacte fortement cette zone du corps, car le coureur va boire plus et notamment du sucré (une trop forte dose de sucre ingéré peut "agresser" l’intestin). Concernant le matériel, lorsque l’on court sur une surface "en dure", il faut que les chaussures aient un bon amorti et que la foulée soit propre et aérienne, ces deux caractéristiques réduisant les risques de connaître des soucis intestinaux pendant la course. Mais ils peuvent arriver soudainement en pleine course pour des raisons psychologiques : « un athlète stressé va l’être aussi du côlon en quelque sorte. Cela peut être l’une des autres causes de diarrhée sur le parcours ».
Une alimentation équilibrée recommandée
pull-right a écrit:

« Pendant l’effort, le sportif transpire et ne perd pas que de l’eau », Jean-Jacques Menuet


C’est donc sans surprise qu’une alimentation adéquate est obligatoire, afin de réduire les risques de mauvaise surprise le jour J. Toujours au niveau psychologique, le dernier repas doit être pris et terminé « 3 heures avant le départ de la course. Le coureur doit l’ingérer tranquillement, en mastiquant bien. S’il mange à la va-vite, il va se stresser et mal digérer ce dernier repas si important, qui peut condamner automatiquement ses chances. » Pour ce dernier repas, du riz et du jambon blanc ou de la viande blanche sont conseillés par le docteur. D’ailleurs, l’alimentation ne doit pas être stricte seulement la veille du départ. « Il faut éviter toutes les crudités, fruits crus, légumes secs ou autres fibres deux jours avant le départ. Les fibres sont dures à digérer pour l’intestin, il faut donc le ménager au maximum à ce niveau. »

Le médecin nous délivre aussi quelques conseils pour s’hydrater pendant l’épreuve : « Je vois pas mal de gens ingérer une pastille de sel. Ce n’est pas bon, car une trop forte dose de sel va donner très soif au coureur, et un apport massif de sel favorise la diarrhée. Généralement, je conseille aux coureurs de boire deux apports de sucré et un de salé, tout simplement parce que pendant l’effort, le sportif transpire et ne perd pas que de l’eau. »

Vous avez donc maintenant tout en main pour ne pas être pénalisé pendant votre épreuve !
Si vous avez des problèmes intestinaux, le docteur vous conseille...
« Testez une alimentation sans gluten 15 jours avant votre épreuve. L’intestin grêle étant une zone frontalière du côlon, il subit lui aussi les répercussions pendant l’effort. Si les douleurs sont présentes malgré tout le jour de cette course, essayez pour la suivante des pansements digestifs. Un sachet la veille au soir et un le matin de la course devraient normalement vous permettre de faire votre épreuve en toute sérénité.»

Donné à titre informatif. Demandez conseil à votre médecin.



http://www.ilosport.fr/running/tout-savoir/comment-eviter-les-problemes-int…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 12:25 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 15:48 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

Okay


pour le sel c'est certain qu'il ne faut pas en abuser mais je n'irais pas jusqu'à le proscrire, perso c'est un saltstick par heure et tester / valider à l'entrainement et sur plusieurs courses. par contre l'erreur d'avoir pris boisson isotonique à Embrun je pense car niveau dosage il y a aussi du sodium dans la boisson isotonique. je ne mange pas de salé sinon.


très intéressant sinon


Revenir en haut
Antho


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 1 608

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 16:55 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

J'y connais pas grand chose dans ce domaine donc j'ai appris des choses très importantes et j'ai pensé à toi direct vis à vis de Embrun.
Alors je me suis dit que le partager serait une bonne idée pour tous.

je lis souvent qu'il faut faire attention au boisson iso des courses et les tester à l'entrainement...mais du a du le faire non?


Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 16:58 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

je copie le message qu'un gars du club m'a envoyé qui complète un peu :



 
Citation:
beau récit. plein de lucidité.
l'explication de ton coup de mou edt assez simple . ta peau claire ne t'avantage pas sous un soleil de plomb comme on a eu lundi dernier : tu as clairement fait un coup de chaleur.
contrairement à ce que beaucoup croient,ce n'est pas l'hypoglycémie qu'il faut craindre sur IM. en effet, on reste sur des intensités relativement basses et la lipolyse peut fonctionner à condition d'avoir solliciter cette filière énergétique à l'entrainement.
le pire ennemi du sportif de longue distance est la déshydratation. sans eau les cellules ne peuvent pas fonctionner. les cellules musculaires c'est ennuyeux mais avec un gros mental on peut oublier le mal de jambes. en revanche quand ce sont les cellules viscérales qui lâchent, les forces disparaissent, le système digestif se dégrade et plus rien ne va.
tu n'as alors plus que 2 options : l'abandon ou l'arrêt long, au frais pour attendre que ça revienne après s'être longuement et lentement hydraté et alimenté.
comme tu l'écris très bien, tu as appris et tu reviendras plus fort l'an prochain.
si je peux me permettre un conseil de vieux briscard : pour un premier IM, oublie le chrono, le cardio. fais le aux sensations et ne te fixe pas trop d'objectif à part celui de finir en prenant le plus possible de plaisir.
tu as clairement les 12h / 12h30 dans les jambes sur lembrunman mais prend ton temps et ça viendra presque tout seul.
Bien amicalement 
la tortue




Revenir en haut
Antho


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 1 608

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 17:03 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

tu as donc subit une déshydratation si j'ai bien compris son complément ?

Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 21:01 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

oui oui, coup de chaud avec déshydratation importante. je n'ai certainement pas bu assez

Revenir en haut
Antho


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 1 608

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 08:03 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

Bon c'est déjà c'est déjà bien d'avoir identifié le soucis que tu as eu. on va dire que heureusement c'est un classique, le fait de ne pas avoir assez bu malgré l'impression que si.

Allez une page se tourne et une nouvelle arrive Smile


Revenir en haut
Luby


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2016
Messages: 1 681

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 09:30 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

La déshydratation, l'ennemi de la perf et du sport.
J'ai un défaut,celui de partir en sortie sans boire. Même sur le vélo j'ai la gourde mais non, je bois pas. Un vrai chameau. Sauf qu'hier sur ma SL d'1h30, j'ai fini avec une douleur au genou qui me suit encore un peu. Dès la fin, j'ai bu, ça allait mieux déjà.
C'est un risque pour les viscères, pour la perf, mais aussi pour les tendons qui ont besoin d'eau. Ne pas attendre d'avoir soif pour boire, il est déjà trop tard.

Pour Diniz il a cumulé car la diarrhée déshydrate encore plus... cercle vicieux.

Les boissons iso perso chez moi, c'est radicale. ça me force à boire et ça me donne un coup de fouet, testée maintes et maintes fois à l'entrainement. Encore faut-il l'emmener, ça c'est une autre histoire Embarassed


Kapik je compatis, les coups de chaud c'est violent. Je suis blonde, peau claire, je supporte mal la chaleur et le soleil. Dommage pour cette fois-ci mais comme maintenant tu le sais, tu anticiperas mieux.


Pour éviter les soucis digestifs en effet, repas léger la veille et le matin, 3h avant au moins et au lever, un grand verre d'eau pour remettre le système digestif en route et aller à la scelle. S'échauffer aussi assez longtemps avant la course, chez certains ça provoque aussitôt le besoin d'aller à la scelle.
J'ai des potes qui se prennent un Imodium les veilles de marathon pour éviter ça.


Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 10:13 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

paradoxalement, je supporte bien la chaleur. je veux dire par là que je ne souffre pas plus que ça quand il fait chaud... ce qui est à double tranchant car du coup je ne bois pas autant et ne pense pas forcément à la crème solaire.


pour la petite histoire j'avais bien sûr prévu la crème solaire mais je l'ai perdu entre la voiture et le parc à vélo... avec le plan vigipirate et contrôle d'identité à l'entrée du parc je ne pouvais plus retourner le chercher... (dans le noir ça aurait été pratique en plus avec la frontale...) du coup pas de crème solaire et deux magnifiques coup de soleils sur les cuisses et les bras. ça a forcément contribué a faire un peu d'hyperthermie... j'ai douillé pendant 4-5 jours et j'ai encore les traces des coups de soleils.


Revenir en haut
dECEIT70


Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2012
Messages: 7 081

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 14:32 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

T'as bâché parce que t'es roux???

Shocked Shocked Shocked Shocked

Fous toi d'ma gueule...

Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire


Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 15:29 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

JE NE SUIS PAS ROUX JE SUIS BLOND VENITIEN  Bannir


Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire


Revenir en haut
dECEIT70


Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2012
Messages: 7 081

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 18:52 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

Mort de Rire

Revenir en haut
Patrick C


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 2 982
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 20:03 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

bon les blonds et les rouquemoutes les competitions pour pour vous c est dans le chnord  Mr. Green
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
Kapik


Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2012
Messages: 5 505

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 20:41 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

je me prépare pour le norseman !  Mr. Green

Revenir en haut
la_pendule


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 117
Localisation: Dans les vignes entre Nantes et l'Anjou

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 22:06 (2016)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course Répondre en citant

Y a le chtriman en prépa du norseman


_________________
Triathlon Club Nantais - La pendule triathlète


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:11 (2017)    Sujet du message: Problèmes intestinaux en course

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Triathlète-Attitude -> Diététique et Santé Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com