Triathlète-Attitude Index du Forum

Triathlète-Attitude
Forum sur le Triathlon permettant d'échanger sur ses entrainements, ses projets de courses, ses récits de courses et de faire partager son expérience----------------------------------- On peut venir qu'au Bar l'essentiel c'est d'aimer le sport!!!!!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 TRIATHLETE-ATTITUDE 
 
nano - saison 2016
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nano.b.31


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2014
Messages: 43
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 20:05 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

 Oui je sais, je copie le concept de rickyy : faire des tri alors que je suis gros et grouper les CR dans un même sujet. J'espère qu'il ne m'en voudra pas trop.

Objectifs / moyens / environnement

Pour progresser un peu je me suis inscrit en club. J'aurais pu (dû ?) progresser beaucoup, mais après un 1° semestre correct, le second a été (est) perturbée par l'arrivée d'un petit n° 3 en février. Eh oui, depuis que je vous fréquente je vois tout en triple ... Donc, péniblement, hors grippe et vacances mal gérées, une séance de chaque par semaine, guère plus. De sensibles progrès malgré tout en natation, et en vélo les côtes passent mieux, même si je trimballe toujours mes 0,120t. En CAP les progrès sont un peu moins sensibles au chrono, mais ayant fait plus de sorties longues et des courtes de meilleure qualité, je gagne en aisance et en sensations.

L'objectif majeur de cette saison sera de tenter le 1h30 sur le triathlon de Toulouse en septembre à la faveur d'un parcours ultrarapide, sur un terrain de jeu que je connais comme ma poche. J'en ai même goudronné un petit bout. Dans ma liste au petit papa Noël, j'ai écrit 16' en nat dans le sens du courant, 41' en vélo sur un parcours tout plat et avec drafting, 28' en CAP et 5' pour les transitions et la TVA. Très chaud mais jouable. Faudra être régulier d'ici-là, ce que les vacances d'été ne faciliteront pas.

Le "gros objectif" intermédiaire sera de revenir à l'Isle-Jourdain pour voir de combien j'aurai amélioré mon chrono. J'y avais fait 1h38 l'an dernier pour ma toute première expérience triathlétique, les parcours nat' et vélo sont les mêmes cette année, le parcours CAP est légèrement remanié mais reste sur 5 "km openrunner" pile. Je devrais pouvoir gagner 5 minutes, en tout cas c'est ce que j'espère : 3 à 4 en nat, 0 à 1 sur le vélo et autant sur la CAP.  Les bosses en vélo ne sont encore pas ma tasse de thé et m'empêcheront à coup sûr de viser les 1h30 ce jour-là.

En fin de saison, je m'alignerai sur le 10km, voire idéalement, sur le semi du Marathon de Toulouse fin octobre. Histoire de prendre le taureau par les cornes en CAP.

Un S à Brive ou Nailloux complètera le programme, ainsi qu'un XS éventuel sur le lieu de mes vacances d'été s'il y en a un qui tombe bien.
Le S de Saint Brieuc début mai devait me servir de retrouvailles avec la combi et les dossards, mais suite à son annulation j'ai dû retourner ma veste, pour ne pas arriver "à sec" à l'Isle-Jourdain. Saramon ? Complet. Revel ? trop de D+ en vélo. Carca ? Pas dispo. Montauban en XS ? Ca me fait un peu suer de me lever tôt et sacrifier la moitié de la fête des mères pour un XS mais c'est ça ou rien.  Et puis à une semaine de l'objectif, ça fera une excellente séance de seuil, en plus de la répétition générale. De plus les parcours sont assez comparables : vallonné sans vraie grosse difficultés pour le vélo, ultra roulant et plat en CAP. Va pour Montauban.


Dernière édition par nano.b.31 le Dim 5 Juin - 21:50 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Mai - 20:05 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nano.b.31


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2014
Messages: 43
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 20:24 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Etape 1 : Triathlon XS de Montauban, 29 mai

L'avant course

Il s'agit donc d'un "gros entraînement endossardé" avec plein de compagnons d'entraînement allant des spécialistes du XS venus jouer la gagne, aux fringants septuagénaires néophytes, en passant par la jeunesse insolente et les mamans (bonne fête !) du centre de remise en forme. Pas d’objectif, ni de chrono, ni de classement. Je n'ai donc pas fait plus de spécifique ni de relâchement que ça. Ce sera la fleur au fusil complet. Au programme donc, 400m de baigande dans le Tarn à 18° (tout du moins la veille, avant l'orage), 11.5 km de ballade à vélo dans les suburbs montalbanais et 3km d'exploration pédestre des espaces verts du centre-ville.

La veille, classiquement, préparation des affaires, séance réglage de vélo, et, donc, quelques courses pour la fête des mamans.

Le matin, réveil un peu difficile par les loulous, je mets plus de temps que prévu à partir et je dois faire demi-tour après 1km de route pour revenir chercher le casque et les bidons. Qui en fait étaient déjà dans la voiture. Un petit quart d'heure de retard sur mon timing. Faut toujours une contrariété le jour de la course ! De toute façon j'avais prévu un petit peu de marge.

J'ai donc tout juste le temps de ne pas me presser au retrait des dossards, puis pour traverser la ville : le départ est "en bas", et il y a 2 aires de transition que je visualise au passage). Il faut donc séparer les affaires en 3 : ce qui vient avec moi dans l'eau, ce qui reste au P1, ce qui va dans les sac que l'adorable bénévole aux yeux bleus amènera au "P2" et le "sac vestiaire" qu'elle remontera à l'arrivée. Oui je sais, ça fait 4. Mais puisque je vous dis que je vois tout en triple !!! Je m'emmêle un peu les pinceaux et flirte donc avec la fermeture du PAV mais rien de grave et tout finira finalement à la bonne place.

Juste le temps d'aller faire quelques ronds dans l'eau (p#! qu'elle est froide !) et saluer quelques gens du club avant le briefing. Je rassure une demoiselle très inquiète de pas arriver à nager alors que c'est sa discipline de prédilection. Retour dans l'eau pour le départ. M!, je suis à l'arrière. Petits rituels d'avant départ et PAN c'est parti.

La natation

Départ dans l'eau à la 1° bouée à contre-courant, traversée du Tarn entre la 2° et la 3°, redescente jusqu'à la 4°, et retraversée pour sortir de l'eau. Le tout à un endroit familier, puisqu'aux abords du club d'aviron où j'ai autrefois remporté quelques petits succès régionaux.

Première chose à faire : de la place. Une brave dame, qui se fait brasser de tous côtés, s'écrie "hé, doucement, p#!", on a dû oublier de la prévenir de ce qu'était la natation en triathlon ... L'horizon se dégage, j'essaye de "poser ma nage" (guillemets) et négocier le moins mal possible le passage des bouées. Hélas, comme j'essaye d'aller vite, et la température de l'eau aidant, j'ai du mal à rester en 3 temps, je fais du 2T et du coup, ma trajectoire s'en ressent. 3° bouée, ça se décante, le plus gros du fighting est passe mais je double toujours, sans doute ceux qui sont partis trop vite. Je décide de me mettre un peu à l'extérieur histoire de repasser en 3T et me reconcentrer sur ma "technique" (guillemets toujours). 4° bouée, je vise tout droit mais le courant me déportera, me rallongeant encore un peu la trajectoire.

L'accès au P1 est assez long puisque celui-ci est à 15-20m de la sortie de l'eau. 15-20m *au-dessus*. Et comme un triathlon ne comporte pas d'escalade, on utilise la rampe de mise à l'eau des bateaux, puis celle de la sortie du club pour arriver au PAV. Largement le temps de défaire le haut de la combi. Non, ma T1 n'est pas "médiocre" ni "lente", je fais juste durer le plaisir. Le PAV est goudronné, la ligne est juste à la sortie, ça aurait été idéal pour tester course pieds nus + chaussures à cales + élastiques, malheureusement, les chaussures à cales, je les ai pas.

Le vélo

Départ pour le vélo, un gros kilomètre de plat pour se mettre en jambes, puis montée dans la vieille ville. Petit replat, un petit aller-retour pour aller chercher une courte côte (descente, demi-tour complet sur un rond-point), puis 3km de faux plat montant pour sortir de la ville. Sur le pont qui traverse la rocade, je retrouve ma "copine d'avant-course", elle qui soi-disant n'arrivait pas à nager, ne m'a finalement mis "que" 2 minutes dans l'eau puis une de plus à T1. Je la dépose tout en l'encourageant.

Une petite boucle de 4 bosses, puis redescente du faux plat, gêné par une voiture qu'à la différence du gars devant moi, je mettrai un moment à doubler. Une quinzaine de secondes de perdues peut-être, si je compare avec les gars derrière et devant. La fin du retour vers le P2 sera sans encombre. Sans aller jusqu'à dire que le public soit nombreux et en délire, les gens sont sortis devant chez eux et nous encouragent. Sympa.

Après un peu plus de 11.5km (la côte de la préfecture en A/R était-elle indispensable ?), arrivée à T2. Bien que je me sois fait pas mal doubler, surtout dans les montées du début, y a pas beaucoup de vélos ! je retrouve ma capette et ma ceinture porte-bidons avec un bidon par terre et dans la précipitation, galère un peu pour le remettre. Celui-ci n'est pas indispensable aujourd'hui mais la semaine prochaine il doit faire chaud, donc, comme c'est la répétition générale ...

La CAP

J'ai mangé mon pain blanc. Les jambes répondent bien mieux que l'année dernière, pas de sensation de jambes de bois typiques de T2 (les séances de multi-enchaînement auraient-elles porté leurs fruits ?!) je ne suis pas en manque de jus (porte-bidons oblige !), mais je suis toujours bien lent. Je ne ferai quasiment qu'être doublé. En partant, je vois arriver la première féminine.

Le public est toujours là, je salue une bénévole avec qui j'ai ramé à l'époque, mais pas le temps de taper la bise ni de discuter ! J'encourage ceux que je croise et ne font donc que descendre du vélo, ça va être long pour eux surtout que la pluie menace.

Enfin la dernière ligne droite, j'accélère progressivement à 500m plutôt que de sprinter sur 100, les jambes répondent bien, et si c'était une question de mental en fait ? De plus en plus vite, car je sens que ça revient derrière. Mais cette fois, personne ne me passera au sprint.

L'après-course

Par contre, la gamine qui a passé la ligne une seconde après moi s'effondre dans le mètre qui suit. Elle aura tout donné pour essayer ... Je découvrirai au classement que c'est ... eh oui encore elle, ma "copine d'avant course", une cadette soit dit en passant, qui m'a remonté 1’45 sur la CAP. Ah, jeunesse insolente ! Direction pour elle la tente de la protection civile, et pour moi, celle du ravito. Petit échange avec les collègues du club au passage. Je plaisante avec une bénévole : il y a du saucisson, des biscuits, vous n'auriez pas un petit Ricard (*) ? Il est tout juste 11h30 ...

Il y aura un peu d'attente pour récupérer les affaires, car les sacs ont semble-t-il mis plus de temps que prévu à arriver. Il y a la queue, les bénévoles sont débordés, il commence à pleuvoir et tout le monde est pressé de récupérer ses affaires, mais je serai le seul à passer par-dessus la table pour aller leur filer la main le temps de classer les derniers sacs arrivés. Triste société individualiste !

Retour à la voiture sous la pluie, changement du type et chargement des affaires, ne manque plus qu'un passage chez le fleuriste et mission accomplie : je peux faire quelque chose qu'on ne devrait jamais faire : https://www.youtube.com/watch?v=4R11-4uMeSM. Le retour sera sans encombre. Place à la récupé... ah ben non, les gosses ne veulent pas faire la sieste et madame est kaputt, donc je ramperai toute la soirée.

Le classement / l'analyse

Je n'accorde aucune importance au classement, un XS au coeur d'une ville moyenne draine un public assez large et hétéroclite.

Nat en 8:49 (2:12/100m, 75° temps) : un peu décevant, les progrès sont là mais fragiles. Certes le tapis était à quelques mètres de la sortie de l'eau, mais j'aurais aimé que 8 minutes me suffisent. Faudra veiller à pas trop partir derrière et aller droit.

3:46 la T1, dans la fourchette haute (lente) de ma page de classement

Vélo en 24:17 (28.6 km/h, 65° temps) : je me surprends assez agréablement sur ce parcours vallonné. De bonne augure pour la semaine prochaine.

1:08 la T2, idem T1, à la limite des clous, surtout que je ne change pas de chaussures.

CAP en 16:29 (11.2 km/h, 5:21/km, 129° temps) : bon, ben, voilà, quoi. Ma montre dit 1 km/h de moins, mais j'ai souvent l'impression qu'en ville elle me vole. En même temps, les distances openrunner de l'orga sont peut-être un peu surestimées, la vérité doit se trouver quelque part entre les deux (vaut aussi pour le vélo d'ailleurs). Quoi qu'il en soit j'ai confirmation que c'est bien désormais et de loin mon plus gros point faible. Le 80° chrono CAP (pour être à peu près homogène avec mes chronos nat et vélo) me ferait gagner 1'45 et une bonne quinzaine de places. Et devinez qui le fait ?!

Total en 54'29 soit 153% du temps du vainqueur , 85° au scratch sur 198 finishers, soit 43% du classement, 32°/51 SEM, et avant-dernier du club. Chrono pile dans ma prévision, classement bien mieux qu'espéré.

Cap sur l'Isle-Jourdain !

Place à une semaine de récup' et relâchement, car samedi, la distance sera double et le plateau semble plus relevé malgré la concomitance d'un M. Il faudra de plus gérer un horaire assez atypique : départ à 19h45.

(*) l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Revenir en haut
kigagne71


Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 28

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 23:22 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

bravo pour le CR, et ce que j'aimerais avoir tes temps de natation 

Revenir en haut
Trijay


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 6 050

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 10:24 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Excellent, vivement le prochain.
_________________
http://tri-attitude-vincennes.clubeo.com

Triathlète-Attitude Vincennes est sur Facebook, Rejoignez nous.


Revenir en haut
misterchutes


Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2013
Messages: 758
Localisation: saint etienne de baigorry

MessagePosté le: Sam 4 Juin - 20:27 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Ah si j'avais pu lire plus tôt nous aurions pu nous donner rendez vous je reviens du M. Rolling Eyes
_________________
Après la chute,panses.


Revenir en haut
Patrick C


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 2 982
Localisation: Le plessis trévise

MessagePosté le: Sam 4 Juin - 21:14 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

comme jay je dis bravo  Okay
et tres beau cr
_________________
Vivre c'est partager


Revenir en haut
julieng14


Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2011
Messages: 3 257
Localisation: La Manche

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 05:34 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Chouette ton CR Okay   Okay

Revenir en haut
nano.b.31


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2014
Messages: 43
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 09:15 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Merci les gars  Okay mais attendez la suite ...promis je le fais moins long 

Revenir en haut
la_pendule


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 117
Localisation: Dans les vignes entre Nantes et l'Anjou

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 14:37 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Super CR, bravo Okay
_________________
Triathlon Club Nantais - La pendule triathlète


Revenir en haut
nano.b.31


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2014
Messages: 43
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 21:49 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Etape 2 : Triathlon S des Portes de Gascogne, l'Isle-Jourdain (32), 4 juin

La prépa / l'avant course

C'est pas la semaine depuis le XS de Montauban qui aura révolutionné ma nage ou ma foulée ... c'était une semaine de relâchement, petit décrassage vélo "mode sans sueur" le lundi, enchaînement Vélo 18km > Cap 4km avec un peu d'intensité le mercredi, petite séance d'éducs en natation le jeudi. De quoi arriver avec des jambes de feu.

Il faudra bien ça, car c'est le premier triathlon que je cours avec un peu de pression. Ici même l'an dernier, c'était mon premier et l'important était de finir et d'apprendre. Les deux suivants après des vacances fort peu studieuses triathlètiquement parlant, c'était la fleur au fusil histoire de rentabiliser la combi. Montauban la semaine dernière, c'était une course de préparation. Là, je reviens avec pour référence mon chrono de l'an dernier (1h38) et l'objectif de l'améliorer d'une poignée de minutes : 3-4 en natation, 0-1 en vélo et course à pied. Jouer les 1h30 n'est pas réaliste, entre autres car le vélo tout en bosses ne laisse quasiment aucun répit.

Avant course délicate à gérer : le départ est à 19h45, fermeture du retrait des dossards à 18h. Faut donc
- bien dormir car la journée sera longue : les grands viendront me chatouiller les pieds à 7h (raté)
- bien gérer la journée sans rester sur les jambes : "tu peux aller faire des grosses courses au supermarché ce matin ? oui chérie" (raté) ;
- faire une petite sieste. Le petit ne l'entendra pas de cette oreille. Mais moi je l'entendrai. (raté)
- charger titine et partir à temps pour arriver au stand des dossards avant la fermeture (presque réussi pour le départ, OK à l'arrivée)
- une bonne collation sitôt le dossard retiré. Ca, c'est inratable. Avec deux filles du club, dont une qui fait là son premier tri, c'est encore mieux.
- gérer le timing de la préparation des affaires et de l'échauffement. Pas trop mal en ce qui me concerne, sous les encouragements de mes supporters déchaînés (un collègue du travail a fait le déplacement avec sa petite famille)
- PAN ! ah oui, prendre le départ !

La natation

Me voilà donc, dans une eau à 20°C, au 2/3 du paquet environ, mon niveau supposé compte-tenu d'une barrière horaire (25 minutes sortie de T1) assez ambitieuse pour les néophytes (avec ça l'an dernier, j'aurais pas v'nu). J'échange quelques politesses d'usage avec mes voisins : petit coup de coude, de genou, l'un m'accroche la cheville et l'autre me sert temporairement de flotteur, bref, je suis dans le(s) coup(s). Je n'hésite pas à brasser un peu pour me repérer, les deux bouées seront très bien négociées. Après la 2° je jette un petit coup d’œil : il reste pas mal de monde derrière ! Je fais un petit effort pour me concentrer sur mes principaux défauts. J'ai l'impression de dévier un peu sur le retour, mais finalement, pas la cata, et j'aurai mieux réussi à m'employer que la semaine dernière.

Petit coup d’œil à la montre à la sortie de l'eau : 4'42. Elle s'est arrêtée avant la première bouée la coquine. Bon, ben je suis dans le noir au niveau chrono. Galère un peu pour décrocher le scratch de la combi dans le cou, je n'y arriverai qu'à l'entrée du parc. Quelques secondes de perdues, pas la cata, je suis plutôt vers le fond du parc. Je perds du temps à enfiler les chaussettes (il faut toujours une contrariété le jour de la course, et pour aujourd'hui c'est l'oubli des sockets, plus faciles à passer), une pom'pote, reset du chrono et go !

Le vélo

Je sais que le parcours compliqué : trois belles bosses au début, un inteeeermiiiiinaaaaaaable faux-plat montant avec vent de face, re-bosses, une bonne descente aux alentours du km12, seul répit du parcours, puis bosses du début dans l'autre sens, tout aussi gratinées.

Les plus petites passeront en force (j'aime mettre les watts !) mais je peinerai à trouver mon rythme dans les plus importantes et le long faux plat. Je double, je me fais doubler, comme je suis bien sorti de l'eau je suis avec des forts, pas d'inquiétude. Je m'hydrate régulièrement, un coup d'eau, un coup de boisson "nanotonique" (mi eau - mi coca et une pointe de sel). Pas de manque de jus, pas de ballonnement, pas de point de côté.

Passage au 10 km, coup d’œil sur la moyenne. C'est la cata, je crois bien être en retard sur ma timetable de l'an dernier. Le doute s'installe, heureusement la descente me permettra de me faire une petite pointe de vitesse pour le plaisir, (la montre me dira 60, et les types qui me doublent en aéro se gavent !) et remonter un peu les stat's. Les bosses du retour passent bien, je profite du dernier km de plat pour mouliner un peu. Pas la peine de chercher la vitesse maintenant, de toute façon, y a une bagnole qui gêne le type de devant, donc je n'irais pas bien loin.

Descente pile sur la ligne, poser le vélo, passer la ceinture porte-bidons et retourner la porte-dossards et go. Porte-bidons ? pour du S ? oui, le mauvais souvenir de l'an dernier avec coup de barre + coup de chaud aux 3km me hante. Et je ne sais pas trop s'il y aura ravito. Donc, boisson nanotonique à droite pour le jus, et eau claire à gauche pour m'asperger si besoin. Je n'en aurai descendu que la moitié, à voir pour la suite s'il y a vraiment besoin d'en prendre autant.

La course à pieds

Le parcours est quasiment le même que l'an dernier. Dans le 1er km, tour du petit lac, je me fais doubler. Pas d'affolement, mais je suis bien décidé à accrocher les plus faibles. Mon final à Montauban la semaine dernière m'a fait prendre conscience que je peux sans doute être plus rapide que ce que je crois. Donc, quitte à risquer d'exploser en vol, j'ai décidé de partir fort et voir ce que ça donne. Ça paye : le 2° km, (aller le long de la route des Airbus A380) , je ne me fais plus doubler. Tout en suivant quelques nénettes qui ne m'ont pas distancé, je croise et encourage pas mal de gars du club, finalement je ne dois pas être si mal que ça. Petit point de côté, je ralentis un tout petit peu et souffle beaucoup.

1er demi-tour, je tarde un peu à croiser les filles du club, bon signe ça. Le 3° km, le point de côté est passé, mais mes points de mire craquent l'une après l'autre, je les encourage un peu en les doublant. 4° km = aller le long du parcours natation, dernier km = le retour, j'accélère progressivement. Dernier virage, l'arche au loin et une concurrente entre elle et moi. Aha, toi, j'te croq... mais c'est qu'elle accélère la #ù§§$ !! Tous mes efforts resteront vains et je finis la seconde derrière elle.

Et là, coup d’œil à l'écran qui affiche les résultats en live : 1h26 et des patates !!!??? QUOI ???!!!! je n'y crois pas un seul instant. J'ai pulvérisé mon chrono de l'an dernier de 11 minutes, et mon objectif de l'année, pour lequel je comptais sur une natation dans le sens du courant et un vélo plat avec drafting. Et maintenant, que vais-je faire ??!!

Le bilan

Comme à Montauban la semaine dernière, organisation, bénévoles et public au top, parcours vraiment très sympa.

Au chrono officiel, ça donne 13'27 (117°) la nat + entrée au PAV, 44'17 (130°) la fin de T1 + vélo, 29'04 (175°) T2 + Càp.
Total 1h26'45" (150% du chrono du vainqueur), 145°/206 finishers (70% du classement), 18°/22 SE3M. Me voilà plus à ma place.

Petit détail qui veut dire beaucoup pour moi : pour la première fois je me classe mieux en nat' qu'en vélo ! j'ai essayé de voir ce que ça donne en vitesse au 100m mais c'est un domaine de vitesse tout-à-fait inconnu ! Blague à part et tableur à la rescousse, ça fait 15"/100m plus vite que mes scénarios les plus optimistes (combi + adrénaline - eau libre - machine à laver ~ nage en endurance en petit bassin). D'après cette équation qui m'a plutôt satisfait jusqu'alors, il manquerait bien au moins 100m. J'en parlerai avec les gars du club, doit bien y en avoir un qui a la garmin de la mort qui tue.

Les chronos vélo et càp sont le mêmes que l'an dernier, sauf que, sauf que ... l'an dernier les transitions étaient comptées à part.
Classement en course à pied moins pourri que la semaine dernière, j'ai bien fait de m'accrocher un peu et ça confirme donc que si je suis lent c'est en partie dans la tête. Après coup je me dis que j'en ai peut-être pas encore remis assez une fois le point de côté passé.

Et maintenant, cap sur ...

heu, ben, heu ... un horaire matinal de préférence, pour ne pas avoir une pareille journée à gérer, ce sera donc certainement Nailloux, avec un vélo encore un peu plus long et compliqué, histoire de ne pas me mettre de pression chronométrique.
Mon frérot m'a proposé une paire de chaussures à cales à ma taille et les pédales qui vont avec, dont il n'a plus l'usage, si je peux les récupérer d'ici-là, va falloir bosser un peu les transitions.
En attendant, gros focus sur la course à pieds !

Désolé, j'avais promis plus court Embarassed


Revenir en haut
la_pendule


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 117
Localisation: Dans les vignes entre Nantes et l'Anjou

MessagePosté le: Dim 5 Juin - 23:26 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Super chrono ! Okay

15"/100m, manque une minute quelque part rassure moi Mort de Rire

Super course en tout cas Okay
_________________
Triathlon Club Nantais - La pendule triathlète


Revenir en haut
Xiaozhu79


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2015
Messages: 541
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 11:35 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Bravo pour ce chrono explosé et pour ton CR.
Je ne m'étais pas mis à l'idée de faire du court, notamment refroidi par l'idée de la logistique Tri pour un effort qui durerait "presque" moins longtemps que de tout préparer.
Et là, j'avoue que l'idée de lâcher les chevaux sans se préoccuper de trop gérer, ça commence à germer dans mon esprit.


Revenir en haut
nano.b.31


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2014
Messages: 43
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 19:59 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

merci les gars
Xiaozhu79, normal, tu me donnes ("presque") envie de rallonger, je te donne envie de raccourcir, échange de bon procédés. C'est sûr que le court, c'est souvent faire plus de route que de course ...
la_pendule, à vrai dire il en manque deux. 15"/100m plus vite qu'en piscine, c'est 1'48 au lieu de 2'03, les jours de grande forme.


Revenir en haut
la_pendule


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 117
Localisation: Dans les vignes entre Nantes et l'Anjou

MessagePosté le: Lun 6 Juin - 21:22 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

Joli Okay
_________________
Triathlon Club Nantais - La pendule triathlète


Revenir en haut
lowman


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2014
Messages: 743
Localisation: franconville

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 15:56 (2016)    Sujet du message: nano - saison 2016 Répondre en citant

bien joué nano Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22 (2017)    Sujet du message: nano - saison 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Triathlète-Attitude Index du Forum -> Vos Courses -> La Course Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com